Rebelles non-violents

Israël-Palestine : les guerrières de la paix

Jeudi 20 Septembre 2018


Elles sont 45 000 Juives et arabes israéliennes engagées dans le mouvement Women Wage Peace en dialogue avec les Palestiniennes pour réclamer un accord de paix.  Il y a un an, elles ont créé le Parlement des femmes : tous les lundis, elles se rendent à Jérusalem à la Knesset pour faire pression sur les députés israéliens.

Le mouvement est né à la fin de l'été 2014. Une poignée de femmes juives s'interrogent sur ce qu'elles peuvent faire pour rompre le cycle de la violence. Elles lancent  Nachim Osot Shalom (Women Wage Peace). Trois mois plus tard, elles seront 5 000, aujourd'hui, 45 000.

Jeudi 20 septembre 2018 : elles marchent de nouveau vers Jérusalem, chantant We shall overcome en hébreu et en arabe.

20 septembre 2018 : elles marchent vers Jérusalem, chantant We shall overcome en hébreu et en arabe.

Nouveau commentaire :




Pourquoi ce blog
Marie-Anne Divet
Marie-Anne Divet
Ce qui m'a intéressée dans les idées de Gandhi, c'est le choix. Ou de réagir à la violence par la violence ou de répondre, en me creusant la tête, d'une autre manière, qui respecte l'être humain, comme un autre moi-même. J'aime cette obligation de faire autrement, d'une façon active et créative, une manière d'être à l'autre et non d'avoir l'autre.
Pédagogue de profession, j'aime cette idée que nous puissions collaborer, lecteurs/lectrices, expert/e/s, pour partager nos questions, mettre en commun nos réflexions et mutualiser nos ressources pour agir au quotidien là où nous vivons.

Marie-Anne Divet






Cette semaine sur Histoires Ordinaires