Rebelles non-violents

Enfants acteurs de changement

Jeudi 3 Novembre 2016


Initiatives et Changement profite de la rentrée de septembre 2016 pour changer le nom du programme  EAP – Education A la Paix, qui devient EAC – Enfants Acteurs de Changement et renforcer son comité de pilotage.

Initiatives et Changement France  est une association laïque reconnue d'utilité publique ayant pour mission le développement de la citoyenneté active, en accompagnant enfants, jeunes et adultes à devenir partenaires de changement pour un meilleur vivre ensemble, notamment au travers de la formule inspirée de Ghandi : "Sois le changement que tu veux voir dans le monde" .

Avec la mise en place de l’Enseignement Morale et Civique et le Parcours Citoyen dans les écoles, l’Education Nationale a pour objectif de former les futurs citoyens et leur raison critique. Depuis plus de 10 ans, dans les écoles primaires et secondaires de tous horizons, l'association est intervenue avec pour objectif de mettre les enfants en situation d’exprimer leur ressenti, leurs idées sur les enjeux qui affectent leur vie et leur environnement, les décisions prises à leur encontre.

Depuis 5 ans, le forum international CATS (Children as Actors for Transforming Society) initié par Initiatives et Changement pour promouvoir la participation des enfants dans la société, s’est développé avec des partenaires européens et des enfants. Ce laboratoire d’expérience révèle qu’en agissant non pas pour les enfants mais avec eux, ceux-ci gagnent une estime d’eux-mêmes et que la relation à l’adulte en sort renforcée. 

 

Nouveau commentaire :




Pourquoi ce blog
Marie-Anne Divet
Marie-Anne Divet
Ce qui m'a intéressée dans les idées de Gandhi, c'est le choix. Ou de réagir à la violence par la violence ou de répondre, en me creusant la tête, d'une autre manière, qui respecte l'être humain, comme un autre moi-même. J'aime cette obligation de faire autrement, d'une façon active et créative, une manière d'être à l'autre et non d'avoir l'autre.
Pédagogue de profession, j'aime cette idée que nous puissions collaborer, lecteurs/lectrices, expert/e/s, pour partager nos questions, mettre en commun nos réflexions et mutualiser nos ressources pour agir au quotidien là où nous vivons.

Marie-Anne Divet






Cette semaine sur Histoires Ordinaires