Rebelles non-violents

Briquer, brosser, serpillier la Seine avec la Brigade des Clowns de Paris

Jeudi 10 Juillet 2014


Le projet de loi “biodiversité”, débattu à l’Assemblée Nationale les 24, 26, 27 juin dernier envisage la disparition de l’ONEMA  – l’Office National de l’Eau et des Milieux Aquatiques. La Brigade Activiste des Clowns, « une résistance qui ne fait pas usage du conflit tout en ayant le pouvoir de parodier et de ridiculiser » a décidé de se mouiller.

Le 21 juin dernier, la Brigade s’est jetée à la Seine, en plein coeur de Paris, pour savonner, récurer, briquer, serpiller, écoper, absorber, ingérer absolument TOUTE pollution : Pesticides pestacles, Nitrates patates, Fongicides frondeurs…  Avec éponges et serpillières, épuisettes et... nez rouges, les militants de la Brigade activiste des clowns se sont jetés à l'eau, sous les regards amusés de la brigade fluviale.

L'armée des clowns vous invite à les rejoindre pour le défilé du 14 juillet au Carroussel du Louvre à Paris à 14 heures : « la véritable force mili-terre défilera sous les vivas : tibiazooka, flash-bu-bulles etc »

Nouveau commentaire :




Pourquoi ce blog
Marie-Anne Divet
Marie-Anne Divet
Ce qui m'a intéressée dans les idées de Gandhi, c'est le choix. Ou de réagir à la violence par la violence ou de répondre, en me creusant la tête, d'une autre manière, qui respecte l'être humain, comme un autre moi-même. J'aime cette obligation de faire autrement, d'une façon active et créative, une manière d'être à l'autre et non d'avoir l'autre.
Pédagogue de profession, j'aime cette idée que nous puissions collaborer, lecteurs/lectrices, expert/e/s, pour partager nos questions, mettre en commun nos réflexions et mutualiser nos ressources pour agir au quotidien là où nous vivons.

Marie-Anne Divet






Cette semaine sur Histoires Ordinaires