L'ouvrage "Hola desde Cuba" étant épuisé, Histoires Ordinaires propose en accès libre les vingt-quatre portraits réalisés par notre ami poète et philosophe Juan Lazaro Besada dans sa ville de Trinidad ainsi que le portrait de l'auteur.
La danse dans l’âme
Comme les vieux arbres de l’Afrique ancestrale, majestueux, robustes et éclatants de puissance et vivacité. Avec la peau noire, lisse et brillante et un corps d’une beauté exubérante. Avec une sympathie et une énergie contagieuse. Avec une voix provocatrice et un regard vivace, évocateur et plus éloquent que tout ce que les mots peuvent renfermer... Elle est comme ça, Lidia, la professeur de Salsa, l'enseignante en art qui, décidée à s’ouvrir un passage entre les broussailles d’une vie ardue, semble s’encourager au rythme de la musique et de la danse. 
Jeudi 21 Février 2013 Commentaires (1)

La vie à cheval
Il y a des hommes pour lesquels une vie sans plantes ni animaux n’est pas une vie. Surtout si on parle de chevaux. Ce noble animal, qui apparaît partout, même dans la mythologie, a été un protagoniste à toutes les périodes de l’histoire. A l’intérieur de cette Trinidad du XXI° siècle, les équidés ont une importance décisive dans la vie quotidienne de beaucoup d’habitants. Ils en ont beaucoup, qu’ils aiment et soignent avec tant de zèle que parfois cela relève de la passion. 

N'allez pas croire que c’est une aberration des propriétaires. Les chevaux ont une grande multitude d’emplois et cela fait d'eux des acteurs de première catégorie au sein du concert social.
Jeudi 7 Février 2013 Commentaires (0)

Hilarión,  le vieux travailleur
Sept décennies de vie, c’est un temps rempli d’expériences à raconter, un héritage qui ne doit pas se perdre, c’est une école d'humanité. Avec ses yeux joueurs, petits, espiègles, pétillants, avec ses jambes arquées, sa petite taille, sa bouche ornée d’une seule dent, ce qui lui confère un caractère particulier, sa voix stridente mais chaleureuse, avec un bagou sans fin et un humour propre à lui seul, Hilarión est l'archétype de l’homme provincial, celui qui ne renonce jamais à être comme il veut être, tout en se moquant des années précieuses qui passent. 
Jeudi 24 Janvier 2013 Commentaires (0)

Un escalier
Un escalier n’est pas seulement un lieu monumental. Il peut être aussi le symbole d’une ville et même avoir de multiples connotations qui dépassent le simple cadre du quotidien pour atteindre une dimension singulière, transcendante et capable d’incarner l’existence.   
 
Au cœur de Trinidad, à côté de sa « Plaza Mayor », se trouve la Maison de la Musique, espace fréquenté quotidiennement par de nombreux touristes et aussi par les habitants de la ville qui trouvent là un endroit idéal pour s’amuser, écouter de la bonne musique cubaine, danser, fraterniser et même déguster une bière fraîche ou un verre du délicieux rhum cubain. 
Jeudi 27 Décembre 2012 Commentaires (0)

1 ... « 2 3 4 5 6 7
Un blog

Pourquoi est-ce que j'écris
ces histoires ordinaires ?

Bienvenue à Cuba
Michel Rouger
Pays-prison pour les uns, pays de l'utopie en marche pour les autres : quand on parle de Cuba, la caricature n'est jamais loin. Et si l'on chassait les fantasmes ? Gardons les clichés qui ne sont pas faux - la musique, le rhum, le cigare, les plages... - et pour le reste déposons les idées reçues. S'arrêter, regarder, s'interroger. Cuba, au tournant de son histoire, contrainte de s'ouvrir pour survivre, a beaucoup à dire à un monde désaxé, en recherche d'un horizon plus humain. Surtout ses habitants. Et Juan, le poète et le philosophe, peut-être un peu plus que d'autres. Une amitié s'est nouée avec Histoires Ordinaires. Désormais, deux fois par mois, Il nous raconte ses histoires, des histoires vraies. Merci Juan de nous accueillir dans ta maison, Cuba.

Trinidad en images


Chez Juan Lazaro, le poète philosophe
Chez Juan Lazaro, le poète philosophe


Suivez-nous
Facebook
Twitter
Mobile
Rss



Partager ce site