Rebelles non-violents

Insupportable violence faite aux femmes

Jeudi 20 Juin 2013


“Non au harcèlement”. En Egypte, une campagne a été lancée contre le harcèlement sexuel des femmes, notamment durant les manifestations. Graff de Mira Shihadeh publié sur le blog Suzeeinthecity.
“Non au harcèlement”. En Egypte, une campagne a été lancée contre le harcèlement sexuel des femmes, notamment durant les manifestations. Graff de Mira Shihadeh publié sur le blog Suzeeinthecity.
Dans un article paru sur son blog  " Tout un monde", le journaliste de Ouest-france, Laurent Marchand, rappelle la longue liste des atteintes aux droits fondamentaux que vivent les femmes de tous les pays. Au silence dans lequel elles ont été confinées pendant des siècles, succèdent aujourd'hui les cris de révolte : elles sont souvent sur le front de la mobilisation, les turques contre la promotion du voile ou la nouvelle loi sur l'avortement, les tunisiennes de femen, les égyptiennes et leurs graffitis, les Chinoises, les tibétaines, les indiennes....

Si les femmes ocidentales ont de nombreux acquis, Laurent Marchand nous met en garde : ils ne sont jamais définitifs « parce qu’ils vont le plus souvent à l’encontre de traditions séculaires. Des traditions culturelles ou religieuses avec lesquelles les esprits réactionnaires, quel que soit leur credo, aiment renouer en cas de crise.  »

Lire l'article de Laurent Marchand ici

Campagne de graffiti en Egypte


Nouveau commentaire :




Pourquoi ce blog
Marie-Anne Divet
Marie-Anne Divet
Ce qui m'a intéressée dans les idées de Gandhi, c'est le choix. Ou de réagir à la violence par la violence ou de répondre, en me creusant la tête, d'une autre manière, qui respecte l'être humain, comme un autre moi-même. J'aime cette obligation de faire autrement, d'une façon active et créative, une manière d'être à l'autre et non d'avoir l'autre.
Pédagogue de profession, j'aime cette idée que nous puissions collaborer, lecteurs/lectrices, expert/e/s, pour partager nos questions, mettre en commun nos réflexions et mutualiser nos ressources pour agir au quotidien là où nous vivons.

Marie-Anne Divet






Cette semaine sur Histoires Ordinaires