Rebelles non-violents

Femmes, printemps arabes et revendications citoyennes

Samedi 28 Mai 2016


Femmes, printemps arabes et revendications citoyennes
Ouvrage collectif paru en mars 2016 aux Editions IRD ( Institut de Recherche pour le Développement ), sous la direction de Gaëlle Gillot et Andrea Martinez, " Femmes, printemps arabes et revendications citoyennes " met en avant les nouvelles formes de revendications féministes issues des " printemps arabes ".  Réunissant des chercheuses et des militantes, cet ouvrage propose une analyse critique des combats pour les droits des femmes, depuis les aspirations des ouvrières du textile jusqu’aux revendications des féministes laïques ou islamiques, du Maroc à l’Iran en passant par l’Algérie et la Libye. L’accès des femmes à la citoyenneté y apparaît comme un processus en construction, où les revendications pour l'égalité et la justice de genre se jouent tant dans l’espace public que privé, par le droit et par les pratiques au quotidien : accès des femmes à l’espace urbain, à la santé et au travail, pouvoir de décision et de représentation dans la famille et la société, dénonciation des stéréotypes de genre. Ce combat passe aussi par les mobilisations menées pour faire évoluer le cadre juridique et pour endiguer toutes les formes de violences, anciennes et nouvelles, faites aux femmes.  
Dans le sillage des réformes et des révolutions du monde arabe, cet ouvrage apporte un éclairage unique pour comprendre la situation des femmes dans les sociétés arabo-musulmanes contemporaines.

L'institut de recherche pour le développement

Les thèmes du développement et de l’environnement dans les pays du Sud sont au cœur de la politique éditoriale de l’IRD.

Les principaux domaines couverts sont ceux des changements environnementaux, de la biodiversité, des ressources vivantes, de la santé ainsi que les questions sociales, économiques et culturelles liées au développement.
Le catalogue des éditions de l’IRD comprend plus de 1 500 références, publiées dans les collections propres de l’IRD ou en coédition, sur support papier ou électronique.
Le public visé est large : chercheurs, formateurs, universitaires, enseignants, étudiants, acteurs du développement, responsables politiques ou associatifs, public curieux des questions scientifiques et de leurs répercussions sociales, économiques et culturelles dans les pays du Sud. Une attention particulière est portée à la lisibilité des textes pour un lectorat non scientifique.
L’IRD apporte par ailleurs son soutien à des ouvrages coédités en langues étrangères avec des partenaires du Sud (institutions, universités, éditeurs publics ou privés, diffuseurs étrangers…).
Date de création : 1962

Nombre de titres au catalogue : 1 500 

Nombre de titres par an : 35
Téléchargez le catalogue des Editions IRD

Le livre est disponible en  version papier ( 28 euros ) et eBook ( 14 euros )

Nouveau commentaire :




Pourquoi ce blog
Marie-Anne Divet
Marie-Anne Divet
Ce qui m'a intéressée dans les idées de Gandhi, c'est le choix. Ou de réagir à la violence par la violence ou de répondre, en me creusant la tête, d'une autre manière, qui respecte l'être humain, comme un autre moi-même. J'aime cette obligation de faire autrement, d'une façon active et créative, une manière d'être à l'autre et non d'avoir l'autre.
Pédagogue de profession, j'aime cette idée que nous puissions collaborer, lecteurs/lectrices, expert/e/s, pour partager nos questions, mettre en commun nos réflexions et mutualiser nos ressources pour agir au quotidien là où nous vivons.

Marie-Anne Divet






Cette semaine sur Histoires Ordinaires