Menu
 
Impromptus politiques
Autoportrait


Les cloches sonnent, les cloches sonnent...
Des milliards, des milliards...
Mais rien pour nos clochards !

Tout ça déconne ! 

Toi Quasimodo, quasi maudit, à Paris
qui contemple les flammes tout là haut,
tu ne peux te réchauffer, ni te doucher
au milieu des lances à eau !

Et tes cris sont aphones !
Tout ça déconne !

Abreuvés de diversions médiatiques
les gens ne voient même plus ceux qui n'ont rien !
Vous, riches prêcheurs,
de nous, pauvres pêcheurs
de sardine, dans la famine,
vous nous roulez dans la farine.

Et tes cris sont aphones !
Tu es un numéro, plus personne !
Tout ça déconne !

Un toit pour les ecclésiastiques
contre un habitat météorologique
pour nos exclus !
Tandis que ces dodus
nous font péter leur fric,
les enfants se meurt de faim en Afrique !

Allo, allo, plus personne au téléphone !
Nos cris sont aphones ! 
Tu es un numéro, plus personne !
Tout ça déconne !

On ne demande pas de partager leur caviar,
mais qu'il fasse superclochard,
on inverserait les rôles,

et là, les milliardaires se souleraient au Côte du Rhône !
Allo, allo, plus personne au téléphone !
Nos cris sont aphones ! 
Tu es un numéro, plus personne !
Tout ça déconne !

Compétitions de fric à la con,
en nous, plus d'image, plus de son,
nous sommes scotchés devant la télévision ! 
Machinations, machines nations !
Mais, bon sang, réveillez vous moussaillons !

Car tout ça déconne
Tout ça déconne...

Le pays brûle et le peuple est en feu !
Cette fausse démocratie ne nous rends plus heureux
Toujours plus de règles, toujours plus de lois !
Nous sommes tes nègres, et toi le roi !
Péter le système et retrouver nos droits !
Alors, comme tu nous l'a demandé,
On va venir te chercher!

Oh car tout ça déconne !
Tout ça déconne

Tu regardes ailleurs, tes yeux vers le fric d'ailleurs !
Mais à force de nous asphyxier,
toi aussi tu va cra...,
toi, tes boss, tes ministères et tous tes milliardaires !!!

Les cloches sonnent, les cloches sonnent !

Mais Quasimodo est toujours seul et sans chaleur,
Kasimodi, et ses boss le seront bientôt aussi !
Mais eux c'est parce qu'il n'ont plus de coeur !

Oooh tout ça déconne !
Tout ça déconne...

Oh tout ça déconne !
Tout ça déconne !!!

Mardi 23 Avril 2019 Commentaires (0)
2019_03_21_la_matrix_des_enfoires___poeme_de_pat.mp3 2019 03 21 La matrix des enfoirés - poème de Pat.mp3  (2.15 Mo)

Aujourd'hui, je suis ravi :
le pôle emploi me radie !
car il me renvoie vers la CPAM.
Tous ça c'est le problème du système !
Même la CAF fait des gaffes !
Quel Capharnaüm,
pour tous ces hommes
et femmes dans ce ramdam !

Les administrations à fond
me font m'administrer en rond !
Au fond, nos fades ministres
sont loin de cette comédie sinistre !

Prime d’activité inventée,
et radiés irradiés :
des dires adieu!
Et vous, vous vous encensez
dans le sang, sans sens
et sans sentiment !

Vos fascinantes fumisteries
de vos formidables formulaires
me fond formidablement foirer
enfoirés foireux !
Cafteux de la CAF,
Ampoulés du pôle emploi,
Ameli qui me poursuit
dans mon lit !
Minus Minos,
votre dédale labyrinthix
nous asservie à votre envie !

Mais pour vous,
vociférant tel lucifer
qui nous ferme nos paupières,
ce qu'on va faire,
c'est péter toutes vos barrières !
Et porter droit la lumière
sur vos jobs imaginaires.
Eclater nos geôles d'allocataires,
pour réinventer le travail riche,
pour gagner sans triche.

Couper nos cordes de pantins
pour nous sentir enfin serein !
Notre idée fixe :
faire dérailler votre matrix!
Et quitter vos matins de zinzins
pour ce soir retrouver l 'espoir...
de ne plus vous voir !

Jeudi 14 Mars 2019 Commentaires (0)
2019_02_14_juste_gilets_jaunes_blog_de_pat.mp3 2019 02 14 Juste gilets jaunes Blog de Pat.mp3  (1.94 Mo)

Je suis juste Gilet Jaune,
dans notre hexagone,
dans nos vies bretonnes.
Dans notre Babylone,
on ne se comprend plus!
Et voilà tant de personnes,
dans toutes nos rues!
 
Juste besoin de parler,
et de s'exprimer!
Sortons de notre immersion téléphonique,
pour qu'enfin notre sous-marin
dévoile nos destins
de nos vies cuirassées de GIC!
 
Juste besoin de partager
de l'humain à volonté.
Le gilet jaune, on prône!
En fait, dans nos têtes,
on était juste sourd
à l'empathie, et à l'amour!
 
Juste gilet jaune,
ici clone de la faune
dévastant nos vies aphones.
Icône mégaphone,
le réveil sonne,
car c'est la consonne,
qui klaxonne, qui carillonne :
juste les gilets jaunes.
 
Hier, Bonnet Rouge,
Il fallait que ça bouge!
Aujourd'hui, Gilet Jaune,
j'ai franchi la ligne jaune.
Demain, humains roses,
pour toujours
notre amour
sauvera nos causes!
 
Alors, depuis cet automne,
Je suis juste Gilet Jaune,
juste antighone,
juste autochtone,
juste des amazones,
je suis juste Gilet Jaune,
just not alone!...
Juste Gilet Jaune

Mercredi 13 Février 2019 Commentaires (1)
1 2