Parents différents
1 produit sur 1 au total
Parents différents comme tout le monde
Dans « Un parfum de victoire – Avoir un enfant quand on est en situation de handicap », paru aux Editions Histoires Ordinaires en 2014, parents et professionnels avaient pris la parole pour témoigner de leurs combats dans une société chargée de tabous. Le livre ne pouvait pas se refermer. Un Forum citoyen a réuni en juin 2016 des personnes en situation de handicap et des personnes valides, professionnels pour la plupart. « Parents différents, comme tout le monde » rend compte de cet échange, enrichi de nouveaux témoignages et d'informations pratiques.
5,00 €
1 produit sur 1 au total


Le billet de la semaine

Les vieux

Papy Michel (Drucker), 76 ans, publie 286 pages "pour rester jeune" tout en attaquant de nouveau le "jeunisme ambiant". N'y a-t-il pas là une sorte d'antilogie, pourrait chuinter notre académicien chenu Valéry Giscard, 92 ans ? Vouloir rester jeune quand on est vieux, n'est-ce pas du jeunisme ? En fait, Papy s'accroche, vieille histoire. Brassens lui a pourtant dit que le temps ne fait rien à l'affaire : quand on est, on est. Et surtout pas être et avoir été. Au demeurant, on peut être vieux et dans le vent : face à la dictature de l'instant, ne fait-on pas aujourd'hui l'éloge de la lenteur, l'atout majeur des vieux ? Donc, rester gaillard mais lent, engagé mais lent. Marcher lentement ralentit le temps. Pourquoi courir, pédaler, sauter, pour  « mourir jeune », le pire ? Non, plutôt être vieux. Mourir très vieux. Au final, même, « les vieux ne meurent pas, ils s'endorment un jour... », comme chantait Brel mort trop jeune il y a 40 ans ce mois-ci. Déjà. Comme le temps passe.

Michel Rouger

16/10/2018

Nono

Newsletter