Ça colle, Anatole !
2 produits sur 2 au total
Ça colle, Anatole !
Quand des adultes en situation de handicap intellectuel réalisent un livre-CD pour enfants... "Ça colle, Anatole !" est né dans les ateliers de l'association "Le Cogite Atout" qu'animent Doriane Louchart et Bernard Dufrénoy, à Annezin, Sains-en-Gohelle et Hersin-Coupigny, dans le Pas-de-Calais. Dans ces ateliers, les "cogiteurs" discutent du monde qui les entoure, des actualités, ils lancent les mots qui font rire, détricotent les expressions familières… Parfois, ils les transforment en chansons et en poèmes. Un jour ils se sont dits : « "Et si nos chansons plaisaient aux enfants ?" » Et le livre est né, avec ses 14 chansons illustrées, son CD, ses partitions.

(Participation aux frais de port : 2,40 €)
10,00 €
"Ça cogite, again !"
Deux ans après la sortie du livre-CD « Ça colle Anatole ! », aux Editions Histoires Ordinaires, l’association Le Cogite Atout sort un nouveau CD réalisé avec des élèves de maternelle et de CM2 avec le concours, pour la mise en musique, des Croqueux d'notes.
8,00 €
2 produits sur 2 au total


Le billet de la semaine

​Le grand débat national

Le peuple :
Rétablissez l'Impôt sur la fortune ! On veut la justice fiscale !
Le monarque républicain :
Pas touche pas à l'ISF ! Pas touche à mes réformes ! Pas touche aux riches !
Le peuple :
Nous, nous sommes surtaxés !
Le monarque :
Beaucoup n'ont pas le sens de l'effort. Mais oui aux  baisses d'impôts : quels services publics voulez-vous supprimer ?
Le peuple :
Il y a des millions de pauvres !
Le monarque :
Il y en  a parmi eux qui déconnent. Si on parlait plutôt des immigrés ?
Le peuple :
Mais c'est en dernier dans notre cahier de doléances !
Embarras du monarque. Que faire de cette idée - une « diversion nauséabonde » a dit SOS Racisme - inspirée par Sarkozy, l'un de ses conseillers aujourd'hui préférés ? Et qu'adviendrait-il, au final, du grand débat national ? Au moins, se réjouissait-il, le peuple semblait vouloir réduire le poids de ses représentants jugés trop nombreux et trop payés. Et c'est ainsi que clopinait la démocratie dans cette Ve République à l'hyper présidence de plus en plus baroque : un jour, peut-être, ferait-elle l'objet d'un grand débat dans le pays. 

Michel Rouger

17/01/2019

Nono

Newsletter