Rebelles non-violents

La revue Reporterre propose huit alternatives pour bien commencer l'année !

Vendredi 22 Janvier 2016


Ils se sont fait plaisir pour notre plaisir, les journalistes de Reporterre. Ils sont allés aux quatre coins de notre beau pays pour rencontrer des gens « ordinaires » si extra-ordinaires. Ils sont engagés, solidaires, modestes, courageux... Ils ont confiance dans l'avenir et ils le prouvent par leurs actions.

Ils ont rencontré le fermier breton, les habitants de Saillans dans le Vercors, les bâtisseurs d'Enerterre en Normandie, le drôle de vélo-bus des écoliers rouennais, les recycleurs vosgiens, les jardiniers de Valence, le maire en transition vers une société décarbonée en Alsace et les « Croque Watts » de Bordeaux.

Tous bousculent les résistances, les conservatismes et le fatalisme. Cela fait du bien et on se dit : «  Pourquoi pas nous en 2016 ? »

Vous pouvez savourer les reportages en lisant l’article en ligne , et/ou en téléchargeant le PDF imprimable.


Nouveau commentaire :




Pourquoi ce blog
Marie-Anne Divet
Marie-Anne Divet
Ce qui m'a intéressée dans les idées de Gandhi, c'est le choix. Ou de réagir à la violence par la violence ou de répondre, en me creusant la tête, d'une autre manière, qui respecte l'être humain, comme un autre moi-même. J'aime cette obligation de faire autrement, d'une façon active et créative, une manière d'être à l'autre et non d'avoir l'autre.
Pédagogue de profession, j'aime cette idée que nous puissions collaborer, lecteurs/lectrices, expert/e/s, pour partager nos questions, mettre en commun nos réflexions et mutualiser nos ressources pour agir au quotidien là où nous vivons.

Marie-Anne Divet






Cette semaine sur Histoires Ordinaires