Vu, lu, entendu...

Wikis : les portraits de Thionville - 12/07/2012

Symboles du web collaboratif, les wikis ne cessent de se développer à travers le(s) territoire(s). Certaines de ces plateformes de partage tous azimuts affichent une richesse étonnante. Le « portail des voisins » de Thionville, par exemple, se distingue par une galerie de portraits multimédias de plus en plus impressionnante. À travers la vie d'André Alexandre en cinquante épisodes,...

B4/ fenêtres sur tour - 12/06/2012

En ligne depuis le 11 juin, le webdocumentaire B4 / fenêtres sur tour propose douze portraits sensibles d'habitants de la banlieue parisienne à travers des morceaux de vie où les trajectoires personnelles, les caractères, les regards sur le monde se croisent. Réalisé par Jean-Christophe Ribot, B4 / fenêtres sur tour se présente comme une rencontre intime, poétique, avec la banlieue. Voir...

Les Webtrotteurs des Quartiers - 27/04/2012

On les voit de Brest à Marseille et même à l'étranger, au Québec, en Algérie, en Belgique, au Sénégal... Ce sont les « webtrotteurs », l'un des meilleurs exemples du renouvellement de l'éducation populaire par les nouvelles technologies de l'information. Les « Webtrotteurs des Quartiers » sont nés à Marseille en 2000 à l'initiative d'une association locale, Initial, avec le...

Pour mieux connaître la Villeneuve - 16/02/2012

Le collectif INFO Habitants Villeneuve peut aussi témoigner de l'histoire et de la vie du quartier, loin des caricatures. Voilà près de dix ans, depuis décembre 2002, qu'il collecte et diffuse les informations de toutes natures qui rythment la vie à la Villeneuve. Son site InfoVilleneuve témoigne de cette richesse.

À Grenoble, la riposte citoyenne des habitants - 16/02/2012

Profondément blessés par la violence du discours présidentiel, les habitants de la Villeneuve se sont aussitôt serrés les coudes. Neuf mois de débats et d'animations ont suivi. Un Livre Blanc en témoigne. Le 22 septembre 2010, à la fin de cet été traumatisant, un collectif de quatorze associations se réunit à l'initiative des Unions de quartiers. La salle est trop petite et les débats nourris....

Des jeunes des quartiers « Reporters Citoyens » - 18/01/2012

Dans un webdocumentaire, les équipes de LaTéléLibre et de l’Ecole des Métiers de l’Information présentent un reportage sur la première année de la formation gratuite sur trois ans qu'elles ont créée pour des jeunes des quartiers populaires souhaitant devenir journalistes. « Je suis un reporter citoyen » montrent ces jeunes apprenant les techniques et les règles éthiques du journalisme...

À Bobigny, un «ghetto historique» - 08/09/2011

Avec le soutien d'Emmaüs Habitat, les habitants de la Cité de l'Etoile, à Bobigny, ont réalisé ce clip vidéo sur leur « ghetto historique » pour débloquer le programme de rénovation retardé par le ministère de la Culture.
1 2


Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​Fou du Puy

En cet an de grâce 2020, le Président de la République Française a donc offert au vicomte vendéen Philippe Le Jolis de Villiers de Saintignon le privilège d’ouvrir la saison culturelle estivale avec ses troupes médiévales et archaïques en lieu et place des poètes, musiciens, comédiens et autres saltimbanques d’aujourd’hui empêchés. De tout le pays fusent les protestations, bruissent les questions. Pourquoi le vicomte ? Pourquoi cet affront au grand voisin vendéen, le radical Clemenceau, dont le chef de la "guerre" anti-virus dit pourtant aussi s’inspirer ? Le Président communiquant joue avec tous, son Premier ministre, ses députés, ses opposants mais surtout, il est fou du Puy du Fou. Le jeune bourgeois picard adoubé à Paris par un président socialiste mais déplorant l’absence de la "figure du roi ", avait lancé en 2016, visitant le vicomte : "Je ne suis pas socialiste", "je suis Puyfolais". Plus que de Clemenceau, Puyfolais 1er va donc peut-être s’inspirer de Cathelineau ou Charette pour rassembler ses troupes de Marcheurs aujourd’hui quelque peu en désordre.

Michel Rouger

28/05/2020

Nono












Partenaires