Vu, lu, entendu...

Les parades qui font bouger le monde - 30/06/2011

Temps fort de la démarche des Articulteurs, la "Taknaw parade" du pays de Redon, réunit des centaines de participants et des milliers de spectateurs tous les deux ans. La parade se décline de la même façon chez leurs partenaires européens: elles s'appellent Zinneke Parade à Bruxelles et Beat Initiative à Belfast. Fête multicolore, mélange d'interventions sonores, d'objets mobiles...

À Paris, le restaurant associatif La Rôtisserie résiste... - 23/06/2011

Le restaurant autogéré La Rôtisserie, rue Sainte-Marthe, à Paris, vit sous la menace d'une fermeture, victime d'un propriétaire bien décidé à réaliser une opération immobilière juteuse. Mais la clientèle populaire (ou branchée) qui apprécie ses menus à pas cher et sa vocation sociale peut garder espoir : l'association résiste, raconte Basta !, devant les tribunaux et l'opinion avec pétition...

Passage à l'acte - 19/05/2011

Sur la newsletter de mai de Reporters d'Espoirs,  Pascal Riché, rédacteur en chef de Rue89,  s'arrête sur la rubrique « Passage à l'acte  » lancée il y a bientôt quatre ans. Portée par le journalisme citoyen auquel sont attachés Reporters d'Espoirs et Rue89, soutenue aussi par le Crédit Coopératif, la rubrique présente des initiatives concrètes, dans les domaines les plus...

Un site, un livre, pour une révolution fiscale - 26/01/2011

La réforme fiscale devrait être, si cette fois ci la gauche ose s'y atteler, un des enjeux de la prochaine présidentielle. Trois économistes de l'Ecole d'économie de Paris proposent une réforme "révolutionnaire". Mieux ils nous donnent accès en ligne à un simulateur pour tester les effets de la réforme. Thomas Piketty, Camille Landais, Emmanuel Saez présentent dans un...

Croissance et bonheur - 16/12/2010

Sommes-nous condamnés à vivre dans une économie mondiale esclave de la haute finance, produisant de l'inégalité, des déchets et des menaces pour le futur? Non, répond un salutaire webdocumentaire du réalisateur belge Arnaud Grégoire.  Fort bien construit, il nous amène à sortir de la pensée unique, à substituer au dogme du Produit intérieur brut, celui du   Bonheur brut

La grande crise financière: le film - 16/12/2010

Satisfait et écœuré, ainsi sort-on du film documentaire Inside Job sur la crise financière de 2008 désormais en salle. Satisfait d'avoir enfin compris le scandale venu de la Bourse de New-York qui a cassé l'économie mondiale, provoquant ruine, chômage et misère à travers le monde. Écœuré par le cynisme, l’arrogance et aussi l’impunité  des coupables en col blanc. Car ils entourent...
1 ... « 3 4 5 6


Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​Marché colonial

Toi, viens, toi dehors... Sur les bords de la Méditerranée, une nouvelle place du marché est née. Des femmes et des hommes épuisés par un horrible voyage attendent. Des fonctionnaires français passent, s'arrêtent, choisissent : ils font leur marché selon les besoins en main d'œuvre décrétés par le gouvernement. Jadis la France est allée coloniser et spolier l'Afrique. Puis les Total, Bolloré et consorts ont continué à piller ses ressources en soutenant des dirigeants corrompus. Aujourd'hui, en renouant avec les « quotas » des années 30, l'ancienne puissance coloniale pille ouvertement le savoir-faire des pays africains, ce qui va les enfoncer un peu plus. Après les ingénieurs et médecins par milliers, les ouvriers qualifiés. Mais il y a là du matériel électoral pas cher et payant. Créer ces quotas suggère que les immigrés nous envahissent. Durcir l'aide médicale insinue qu'ils abusent. C'est faux, ignoble, mais ça éclipse les retraites, urgences ou assurance chômage. Et en faisant de nouveau du Sarkozy, qui prônait les quotas en 2008, Macron met la droite au supplice : « Nous aussi, on nous pille ! » C'est ça le pire.

Michel Rouger

08/11/2019

Nono












Partenaires