Vu, lu, entendu... Travail

En Chine, des ouvriers travaillant pour IPhone et IPad intoxiqués - 12/05/2011

En 2008 et 2009, 137 salarié(e)s d’une usine Wintek, fournisseur d’Apple, ont été intoxiqué(e)s au N-Hexane, un solvant hautement toxique utilisé pour nettoyer les écrans d’iPhones et d’iPads, qui s’attaque au système nerveux central et cause des lésions neurologiques qui se traduisent en maux de tête, paralysies, faiblesses musculaires... La santé de 22 de ces travailleurs-euses est toujours...

En Malaisie, l'avocat des travailleurs poursuivi - 05/05/2011

Peuples Solidaires  appelle à soutenir Charles Hector, avocat et défenseur des droits humains en Malaisie poursuivi  pour avoir dénoncé, sur son blog, les  violations dont sont victimes les travailleurs et travailleuses birmans. Il a parlé par exemple d'une jeune salariée birmane de l'entreprise Asahi Kosei tombée enceinte : elle est non seulement privée de congé maternité, elle...

La lutte des profs stagiaires - 15/12/2010

Écrasés par les tâches, les profs stagiaires n'en continuent pas moins à tenter de s'organiser. Samedi 11 décembre, le collectif Stagiaire Impossible  s'est ainsi réuni à Paris pour avancer notamment sur une coordination nationale et préparer la journée nationale d'action pour l'Ėducation du 22 janvier. On peut revoir ici la manifestation bretonne du 14 novembre.. 
1 ... « 5 6 7 8


Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​Fou du Puy

En cet an de grâce 2020, le Président de la République Française a donc offert au vicomte vendéen Philippe Le Jolis de Villiers de Saintignon le privilège d’ouvrir la saison culturelle estivale avec ses troupes médiévales et archaïques en lieu et place des poètes, musiciens, comédiens et autres saltimbanques d’aujourd’hui empêchés. De tout le pays fusent les protestations, bruissent les questions. Pourquoi le vicomte ? Pourquoi cet affront au grand voisin vendéen, le radical Clemenceau, dont le chef de la "guerre" anti-virus dit pourtant aussi s’inspirer ? Le Président communiquant joue avec tous, son Premier ministre, ses députés, ses opposants mais surtout, il est fou du Puy du Fou. Le jeune bourgeois picard adoubé à Paris par un président socialiste mais déplorant l’absence de la "figure du roi ", avait lancé en 2016, visitant le vicomte : "Je ne suis pas socialiste", "je suis Puyfolais". Plus que de Clemenceau, Puyfolais 1er va donc peut-être s’inspirer de Cathelineau ou Charette pour rassembler ses troupes de Marcheurs aujourd’hui quelque peu en désordre.

Michel Rouger

28/05/2020

Nono












Partenaires