Vu, lu, entendu... Solidarité Nord-Sud

C'est la Quinzaine du Commerce Équitable - 17/05/2012

Difficile de la manquer. De multiples manifestations vont marquer jusqu'au 27 mai la Quinzaine du Commerce Équitable. Producteurs, commerçants, associations, consommateurs sont sur le pont pour promouvoir un développement durable dans les pays pauvres et près de chez soi, pour l'avenir des territoires.

Pour comprendre les enjeux mondiaux de l’humanitaire - 12/04/2012

 IRIN, la revue web des Nations Unies, rend compte sur son site des travaux de la Conférence internationale sur l’aide humanitaire et le développement (DIHAD) qui s’est tenue du 1er au 3 avril à Dubaï. L’occasion de s’accorder sur les grands enjeux de l’action humanitaire et d’identifier les défis pour les opérateurs et bailleurs de fonds.   Au plan des enjeux la conférences met en...

Bananes et ananas : pétition de Peuples Solidaires - 26/01/2012

Dans le cadre de la campagne « Le Juste Fruit ! Pour des bananes et des ananas à teneur garantie en dignité », Peuples Solidaires lance une pétition en ligne « afin que la Commission Européenne s’attaque au pouvoir des supermarchés et régule leurs pratiques d’achat. »   « Les supermarchés, » explique Peuples Solidaires, sont les acteurs les plus...

Alliance mondiale contre l'accaparement des terres - 24/11/2011

A Selingué, au Mali, ils étaient plus de 250 paysans et paysannes, venus de 30 pays différents pour créer, à la clôture de la conférence internationale « Stop aux accaparements de terre », une alliance mondiale. Il faut savoir qu'au Mali, par exemple, ce sont 800 000 hectares de terre arable qui ont été cédés par le gouvernement aux investisseurs. L'accaparement des terres se produit...

Il était une fois quatre anciens d'Algérie - 06/07/2011

En janvier 2004, quatre anciens appelés ayant fait la guerre d'Algérie, Rémi Serres, Michel Delsaux, Armand Vernhettes et Georges Treilhou décidaient de « donner un sens à ce qui n’en avait pas » :    « Nous sommes quatre anciens appelés qui avons fait la guerre d’Algérie. À cette époque-là, nous, les gars du contingent, nous ne disions rien et n’avons pas eu le...

Marche Paris-Bruxelles contre les viols au Congo - 30/06/2011

Jeudi 30 juin a démarré à Paris une marche de quatorze jours en direction de Bruxelles pour dénoncer les viols massifs qui continuent de se dérouler en République démocratique du Congo. 14 jours de marche pour 14 années de silence; chaque jour 1152 femmes violées dans l'indifférence générale, soulignent les organisatrices, Marie Inyongo, présidente de l'AJES (Action des journalistes de l'espace...

Un Paris-Dakar solidaire à vélo - 14/02/2011

Sous les couleurs de Peuples Solidaires, la lorraine Irène Gunepin aura rejoint à vélo le Forum social mondial qui vient de s'achever à Dakar. 6 500 km en quatre mois à travers la France, l'Espagne, le Maroc, la Mauritanie, le Sénégal. On peut lire son aventure sur le site de Peuples Solidaires
1 2 3


Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​L'Étranger, toujours

Comme une fatalité. Chaque élection présidentielle apporte sa méprise. Ainsi le jeune Président élu en mai 2017 a aussitôt muté en vieux politicien utilisant les ficelles les plus usées. Revoilà l'immigration. Alors qu'elle n'est pas apparue dans les priorités des Gilets Jaunes et du Grand débat national, le Président pousse le sujet, impose aux députés et sénateurs d'en débattre, empoisonne les esprits en alléguant que le droit d'asile est détourné par des réseaux. L'Étranger pris en otage, toujours. Le président pourrait rappeler les faits. Citer les chiffres réels. Démontrer la capacité d'accueil du pays des Droits de l'homme aujourd'hui parmi les mal classés de l'Union européenne. Souligner que personne ne quitte son pays sans déchirement. Que le migrant arrive exténué, martyrisé en chemin. S'appuyer surtout sur l'esprit d'accueil qui se manifeste dans toute la France. Cela ferait un beau discours politique, qui grandirait le pays  et le candidat à la Présidentielle de 2022 descendu aujourd'hui sur le terrain de l'extrême droite pour en faire son seul challenger.

Michel Rouger

07/10/2019

Nono












Partenaires