Vu, lu, entendu... Palestine

Les manifestations pacifiques inquiètent Israël - 19/05/2011

Sur fond de "Printemps arabe", les manifestations du dimanche 15 mai marquant l'anniversaire de la Nakba, la « catastrophe » que représente la création d'Israël pour les Palestiniens, ont pris un tour particulier. Pour Israël, qui les a violemment réprimées (au moins douze morts), ces manifestations pacifiques constituent un défi autrement plus difficile que les attentats qui heurtent...

Des Israéliens pour la création d'un Etat palestinien - 28/04/2011

Quelque trois-cents Israéliens de gauche, dont dix-sept lauréats du Prix Israël, la plus haute distinction israélienne dans le domaine des arts, des sciences et des lettres, ont appelé jeudi 21 avril, à Tel-Aviv, à la création d'un Etat palestinien dans les frontières de 1967, indique l'Agence France Presse. Voir la dépêche

Une manifestante non-violente tuée en Palestine - 04/01/2011

Les villageois de Bil'in, en Cisjordanie, manifestent de façon non-violente chaque semaine. Jawaher Abu Rahmah, 36 ans, est morte le 1er janvier victime des gaz lacrymogènes. Son frère Bassem a été tué en 2009. 
1 2


Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​Heureux

En congé et payé ! songeait-il sous son parasol. 100 % payé à flemmasser, musarder avec ma p'tite femme, jouer avec mes p'tiots, faire une p'tite balade, glandouiller en lichaillant un p'tit jaune ou un p'tit blanc. Mon droit au repos. Mon droit à la paresse : comme un bourgeois ! C'est sûrement une anomalie, une aberration, une provocation pour tous ces puissants qui veulent nous précariser, ubériser, assujettir en auto-entrepreneurs douze mois sur douze. Mais jamais ils ne pourront nous enlever notre grande conquête, celle de nos syndicats et de la gauche qu'ils méprisent du haut de leur prétendue modernité. Jamais ils ne pourront, sourit-il, heureux, à l'oiseau qui le regardait. 

Michel Rouger

04/07/2019

Nono