(Dé ?)confiné·e·s

08/05/2020

Une infirmière photographe capte le quotidien des soignants de Mulhouse


Vu sur France 3, 8 mai 2020. Dans la vie de tous les jours, Vanessa Braunstedter est photographe et infirmière au centre de dialyse de Mulhouse (Haut-Rhin). Mais depuis le début de la crise sanitaire liée à l'épidémie de Covid-19, elle a souhaité donner un visage à ses collègues de l'hôpital qui luttent nuit et jour contre le virus.


"Après avoir passé seize ans comme infirmière à côtoyer et partager la joie, la tristesse, la peur, l’espoir des patients, Vanessa Braunstedter a souhaité être le témoin des émotions d'une autre manière. "Ces histoires ont forgé mon caractère, ma vision de la vie et la bienveillance à l’égard des autres", dit-elle à propos de son approche.

Grâce à la photographie, elle retranscrit les souvenirs des familles. Une grossesse, une naissance, un couple, et munie de son boîtier, elle fixe des moments intimes. "Je préfère les situations naturelles et mettre en avant vos échanges de regard, vos éclats de rire… Je suis là pour faire des photos qui vous ressemblent.", expose encore la photographe sur son site internet. "
 
A Lire et voir ICI

T.R.

Illustration : copie d'écran.


Tags : Mulhouse


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique


Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​La vague

Regarder la mer et laisser l'esprit voyager. Surtout ne plus se laisser submerger par la peur. La peur de la « seconde vague » que croient voir arriver au loin, dans la brume, un de ces jours, l'épidémiologiste, le sous-préfet, le journaliste, la cousine dont la nièce travaille à l'hôpital. Regarder la mer. Regarder dans le flot d'abstentions de dimanche la vague verte portée par un courant socialiste que l'on croyait disparu. Regarder la mer et le temps d'un été laisser l'espoir voyager... 

​Michel Rouger

01/07/2020

Nono












Partenaires