19/04/2020

Repas pour les sans-abri : le mouvement #PourEux essaime dans les villes



A Paris
A Paris
Au début Paris. Ont suivi : Lyon, Lille, Toulouse, Rennes, Rouen, Bordeaux, Strasbourg, Montpellier, Bruxelles...

Le mouvement #PourEux, qui permet à tout à chacun de préparer des repas pour les sans-abri et de les faire distribuer par des bénévoles, a rapidement étendu son réseau.

Facile : vous préparez le panier et vous choisissez votre ville sur cette page de liens, un livreur citoyen vous contacte, il emporte les paniers à des sans-abri.

A l'origine du mouvement, un groupe de trentenaires unis par des valeurs de solidarité qui ont créé en 2016 un lieu, le Social bar dans le XIIe arrondissement, pour réduire les distances sociales : voir le reportage publié par La Vie.

Un reportage de FR3 Occitanie sur #PourEux à Toulouse




1.Posté par Dubus le 14/05/2020 14:46
Bonjour, je suis une jeune sdf de 30 ans je voulais tout simplement remercier touts ces personnes qui on pris le temps de nous préparé touts ces petits plats pendant le confinement et pour je voulais remercier les personnes qu'ils prenner soin de nous les apporter sens encombre. Vous êtes vraiment des personnes formidable sens vous on ces pas comment on aurait faire pour manger vu que tout les associations. J'espère que cette association #PourEux ne s'arrêtera pas on a vraiment besoin de vous.
En touts cas je voulais vous remercier de la part de tout les sdfs de Toulouse de votre gentillesse et généreusité, merci énormément.

Nouveau commentaire :







Le billet de la semaine

​Libertés


Combien de Françaises et de Français dans la rue, samedi, pour la marche des libertés contre les idées d’extrême-droite ? Beaucoup, c’est à espérer. Depuis des années, le poison pénètre lentement la société, se niche dans les frustrations, se banalise. La télé Bolloré en fait son fiel, des politiciens leur miel électoral. Logiquement, les interdits ont commencé à céder. Le facho s’affiche. Les groupes identitaires essaiment. Un hurluberlu sorti du Moyen-Âge gifle le Président élu. Ceux-là peuvent s’éclater dans un an, au soir de la Présidentielle, profitant d’une double chance :  l’abstention et les divisions qui opposent les diverses chapelles de la gauche. Il y a là des baffes – symboliques – qui se perdent.  

Michel Rouger
20210610_libertes.mp3 20210610 libertés.mp3  (859.72 Ko)


10/06/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires