Participez à Histoires Ordinaires

Si vous aimez et voulez aider Histoires Ordinaires, beaucoup de choses sont possibles : adhérer ou faire un don à l'association Histoires Ordinaires Editions mais aussi, selon ses envies, son temps, ses compétences, parfois pour un simple coup de main, participer à la réalisation du site ou des livres. Voici une liste (non exhaustive). Prenez contact, l'équipe d'Histoires Ordinaires vous attend...

POUR LE SITE 
 
Traduire des textes en breton
Traduire des textes en anglais
Relire des reportages avant ou après la mise en ligne
Faire le lien entre les adhérents Histoires Ordinaires de votre ville, votre région…
Proposer des « Vu, lu, entendu »
Animer un blog Histoires Ordinaires Bretagne (bilingue)
Animer un autre blog local (votre ville, votre région…)
Animer un blog thématique (santé, culture, emploi…)
Rediffuser/partager Histoires Ordinaires ou la lettre d'info (newsletter)
Animer les comptes Histoires Ordinaires, Facebook et Twitter
Assurer la veille « qualité » (graphisme, liens)
Animer la version « audio » des histoires
Etc.
POUR LES LIVRES 

• Donner les adresses mails de libraires et autres lieux de diffusion possible
Aider à la préparation d'une rencontre dans une librairie ou autre lieu (lié au thème, centre culturel…)
Signaler des évènements en lien avec la thématique d'un livre (festival…), des personnes expertes (universitaires, voyagistes…),  des organismes susceptibles d'être intéressés
Lire des manuscrits
Relire pour correction
Participer à la mise en page
Traduire en anglais, en espagnol, en breton
Etc.



Mardi 5 Janvier 2016

Vous pensez à des personnes dont l'action et le parcours mériteraient d'être partagés avec les lecteurs d'histoires ordinaires ?


Partagez vos histoires
Participez au contenu d'Histoires Ordinaires

Vous pensez à des personnes dont l'action et le parcours mériteraient d'être partagés avec les lecteurs d'histoires ordinaires ? Prenez contact. Partout, près de chez vous ou à l’autre bout du monde, vivent des gens ordinaires surprenants, à des degrés divers, d’énergie, de créativité, de solidarité, de convictions, de passion pour l’intérêt général, en un mot : d'humanité. Vous en connaissez ? Informez-nous par mail en cliquant directement sur l'image ci-contre. Ajoutez un numéro de téléphone pour qu'un membre de la rédaction puisse vous joindre.

Partagez vos découvertes dans nos "Vu, Lu, Entendu..."
Vous avez eu un coup de cœur pour un film, un documentaire à la télé, un reportage sur Internet, une émission à la radio, un livre, un article de journal... Et voulez partager vos découvertes dans la rubrique Lu, Vu, Entendu ?

Adressez-nous un mail  avec un court texte de présentation !




Jeudi 26 Février 2015






Le billet de la semaine

​Essentiel


Les commerces "non essentiels" vont rouvrir samedi, c'est l'essentiel. Qui donc d'ailleurs, dont le boulot est sûrement essentiel, a bien pu estimer que vendre un livre est moins essentiel que de vendre un whisky ? La question est d'autant plus grave qu'essentiel renvoie à essence et sans essence on n'avance plus, c'est la panne. L'essence humaine on veut dire, la conscience d'être. En quelque sorte, je vends donc je suis, quand je ne vends plus, je ne suis plus. Ou j'achète donc je suis. Ou... Etc. Toute cette histoire d'urgence sanitaire nous emmène décidément dans des questions vraiment essentielles. Par exemple, peut-on "être" sans être libre ? Non ? Alors il faut descendre dans la rue contre la nouvelle loi qui réduit un peu plus les libertés. Et résister au Black Friday. Comme au virus qui entrave aussi nos libertés, tue même parfois. Que de dilemmes en cette fin 2020 ! Voilà qui ferait une belle discussion, dans une franche amitié, autour d'un demi. Mais le bar reste fermé. Pas essentiel, qu'ils disent.

Michel Rouger
vocal_001_14.mp3 Vocal 001.mp3  (563.39 Ko)


26/11/2020

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires