(Dé ?)confiné·e·s

15/04/2020

Les travailleurs handicapés de l'Esat sont reliés par leur tablette numérique


Les 136 salariés en situation de handicap qui travaillent habituellement aux Ateliers de la Mabilais à Noyal-sur-Vilaine, près de Rennes, sont tous en confinement. Pour éviter l’isolement, l’ennui et le désespoir, l’équipe d’encadrement propose un suivi régulier et des échanges d’informations grâce aux tablettes numériques dont sont dotés tous les travailleurs et travailleuses de l’Esat.


L’ancien directeur des Ateliers de la Mabilais, Christian Guitton, informaticien de formation initiale, y avait pensé depuis plusieurs années : doter chaque personne en situation de handicap d’une tablette numérique afin d’avoir accès, de manière autonome, à l’ensemble des informations qui la concerne (lire notre article ICI). L’outil se révèle salvateur en cette période contrainte de confinement : « Nous avons transformé le site internet de la Mabilais en un site « confinement actif », confie l’ancien directeur, aujourd’hui jeune retraité. Nous y proposons des jeux, des informations pour éviter les « fake news », et le plus possible d’humour ! »
 
Information, divertissement et réconfort
 
Les personnes sont actuellement confinées dans un logement autonome, dans un foyer ou chez leurs parents. L’équipe, sous la direction d’Hélène Royer, a décidé de maintenir cette interactivité avec l’ensemble des travailleurs en assurant informations en ligne et contacts téléphoniques réguliers. Le site internet est ouvert et accessible à toutes les personnes en situation de handicap, habituellement accompagnées dans les esat, les foyers, les services d’aide à la vie sociale, les structures d’insertion par l’activité économique : "Bon nombre d’entre elles ont du mal à accepter la situation et  les contraintes du confinement. Nous espérons ainsi apporter un peu de divertissement et de réconfort au plus grand nombre."
 
Mutualisation des ressources en Ille-et-Vilaine
 
Un lien étroit est maintenu entre les établissements d'Ille-et-Vilaine, réunis au sein du Graal, Groupe de recherches et d’actions des associations locales. Chaque jour, les responsables d’établissements peuvent échanger au cours d’une conférence téléphonique. Une cellule d’écoute psychologique a été créée pour libérer la parole, « celle des professionnels sur le terrain en répondant à leurs craintes et celle des personnes en situation de handicap et leurs familles, qui sont de plus en plus coupées du monde au fur et à mesure du confinement. » 
 
Site des Ateliers de la Mabilais ICI
 
Lire article de Nicole Conquer, paru dans Ouest-France le 13 avril : ICI

 
T.R.


Tags : esat, handicap


Nouveau commentaire :



Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​La vague

Regarder la mer et laisser l'esprit voyager. Surtout ne plus se laisser submerger par la peur. La peur de la « seconde vague » que croient voir arriver au loin, dans la brume, un de ces jours, l'épidémiologiste, le sous-préfet, le journaliste, la cousine dont la nièce travaille à l'hôpital. Regarder la mer. Regarder dans le flot d'abstentions de dimanche la vague verte portée par un courant socialiste que l'on croyait disparu. Regarder la mer et le temps d'un été laisser l'espoir voyager... 

​Michel Rouger

01/07/2020

Nono












Partenaires