Vu, lu, entendu... Europe

Les Associations Citoyennes dans la campagne européenne


08/05/2014



Les Associations Citoyennes dans la campagne européenne
Le Collectif des Associations Citoyennes (CAC) est actif dans la campagne électorale européenne - autant que pendant les municipales -  pour « poser la question du rôle des associations dans la société et d’une démarche participative au niveau des territoires ».

Lire ICI les bases de l'interpellation des candidats aux européennes

Il s'engage aussi dans la lutte contre le projet de "Grand marché transatlantique" qui, de son point de vue, conduirait à un nivellement par le bas des règles sociales, économiques, sanitaires, culturelles et environnementales, aussi bien en Europe qu’aux États-Unis.

Lire ICI l'analyse et les positions du collectif sur cette négociation
 
La pétition "stop TAFTA " que le collectif appelle à signer.

Pour mieux connaître le Collectif des Asssociations Citoyennes

Dans un contexte de marchandisation accrue de la sphère sociale, éducative, culturelle, le CAC est né en 2010 « pour lutter contre l'instrumentalisation et la réductions des associations à leur seule dimension commerciale ». Créé en association en décembre dernier, le collectif « reste une structure informelle où tous peuvent participer ».

Il réunit, autour d'une "charte de principes" (télécharger ici), une centaine de grands réseaux nationaux et plus de 1000 associations locales ou régionales, particulièrement dans le secteur de l'éducation populaire et de la défense environnementale.

Lire ICI   la présentation sur le site du CAC

Une conférence à Rennes le 15 Juin

Gilles Rouby, Président de la FRMJC des Pays de Loire, et Francis le Hérissé – tous deux membres du CA du CAC - feront une conférence sur « la vie associative en France et à Rennes » le 16 juin à 18h30 à l’Espace Ouest-France.







Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​2018, la révolte

2018 s'achève et il en restera surtout, non pas la victoire de footballeurs millionnaires, mais la révolte des invisibles qui, soudain, n'ont plus supporté de courber l'échine devant les inégalités brutales économiques et sociales imposée par le pouvoir absolu de l'argent. Il y a cinquante ans, la révolte ouvrière et étudiante contre une société archaïque inaugurait quinze années de transformations profondes, notamment la libération des femmes. Après les “évènements de 68”, les “évènements de 2018” ? La révolte des Gilets Jaunes, largement soutenue par l'opinion, peut-elle annoncer un nouveau moment historique où la réduction des inégalités et la défense de la planète, devenues clairement indispensables et indissociables, seraient devenues priorités politiques ? C'est possible mais il faudra cette fois dominer les démons qui se sont réveillés, ceux de la droite extrême qui rêve, dans tout l'Occident en crise, de ramasser la mise...

Michel Rouger

13/12/2018

Nono