07/03/2013

Le 8 mars de Facebook...



Le 8 mars de Facebook...
Le compte Facebook du musée du Jeu de Paume a été bloqué pendant 24 heures le 1er mars, le géant des réseaux sociaux estimant que cette photo signée Laure Albin Guillot ne respectait pas les « standards de la communauté ».   Une fois de plus, la firme a du mal avec l'art. Le musée, lui, pour ne pas voir fermer définitivement son compte, est contraint de s'auto-censurer. Sur Next, le magazine de Libération, sa directrice, Marta Gili, dénonce le « fondamentalisme obsolète » de Facebook.




1.Posté par jolivet le 08/03/2013 15:07
Ce qui est encore plus grave et qui donne raison à Facebook c'est l'attitude du Jeu de Paume : autocensure, soumission, conformisme pour ne pas perdre sa page et ses 30 000 abonnés. L'hégémonie culturelle technologique est bien là !







Le billet de la semaine

​Libertés


Combien de Françaises et de Français dans la rue, samedi, pour la marche des libertés contre les idées d’extrême-droite ? Beaucoup, c’est à espérer. Depuis des années, le poison pénètre lentement la société, se niche dans les frustrations, se banalise. La télé Bolloré en fait son fiel, des politiciens leur miel électoral. Logiquement, les interdits ont commencé à céder. Le facho s’affiche. Les groupes identitaires essaiment. Un hurluberlu sorti du Moyen-Âge gifle le Président élu. Ceux-là peuvent s’éclater dans un an, au soir de la Présidentielle, profitant d’une double chance :  l’abstention et les divisions qui opposent les diverses chapelles de la gauche. Il y a là des baffes – symboliques – qui se perdent.  

Michel Rouger
20210610_libertes.mp3 20210610 libertés.mp3  (859.72 Ko)


10/06/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires