Vu, lu, entendu...

07/03/2013

Le 8 mars de Facebook...



Le 8 mars de Facebook...
Le compte Facebook du musée du Jeu de Paume a été bloqué pendant 24 heures le 1er mars, le géant des réseaux sociaux estimant que cette photo signée Laure Albin Guillot ne respectait pas les « standards de la communauté ».   Une fois de plus, la firme a du mal avec l'art. Le musée, lui, pour ne pas voir fermer définitivement son compte, est contraint de s'auto-censurer. Sur Next, le magazine de Libération, sa directrice, Marta Gili, dénonce le « fondamentalisme obsolète » de Facebook.





1.Posté par jolivet le 08/03/2013 15:07
Ce qui est encore plus grave et qui donne raison à Facebook c'est l'attitude du Jeu de Paume : autocensure, soumission, conformisme pour ne pas perdre sa page et ses 30 000 abonnés. L'hégémonie culturelle technologique est bien là !







Le billet de la semaine

​Democratic Circus


Tombera, tombera pas ? Les citoyens de cette Terre vont-ils devoir assister quatre ans encore aux calembredaines et agressions du politicien le plus puissant et le plus foutraque du monde ? Le suspense grandit à trois semaines du scrutin d'autant que Trump ne quittera pas facilement la piste, sa sortie pourrait même se révéler interminable et explosive. En fait, tout est possible tant le système électoral américain est peu démocratique. Au terme d'une campagne comme d'habitude crapoteuse et noyée sous les dollars, il n'est pas impossible que le suffrage universel soit de nouveau bafoué. En 2000, le démocrate Al Gore,  défenseur du climat, avait gagné mais c'est le républicain Bush le cruche, pyromane au Moyen-Orient, qui avait été élu. En 2016, Trump, bien que battu de 2,7 millions de voix, a gagné. Quoi qu'il arrive, la Trump Parade finale dira beaucoup de l'état de la démocratie outre Atlantique.

Michel Rouger
vocal_001_9.mp3 Vocal 001.mp3  (550.45 Ko)


14/10/2020

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires