La Lettre d'Histoires Ordinaires

L'indépendance d'Histoires Ordinaires


13/01/2021




Adhérez !
Adhérez !
Pour continuer à faire découvrir ces citoyen.ne.s engagé.e.s, nous avons besoin de votre participation. Rendez-vous sur Hello Asso et devenez adhérent.e ! Vous rejoignez un collectif actif d'une centaine de membres et pouvez participer à la vie du site de mille manières.

Partout, près de nous ou à l’autre bout du monde, vivent des gens ordinaires surprenants, à des degrés divers, d’énergie, de créativité, de solidarité, de convictions, de passion pour l’intérêt général, en un mot d'humanité. Ces personnes ou ces groupes, nous allons les rencontrer ; les écouter parler de leurs initiatives, de leurs luttes, leurs bonheurs, et partager tout cela sur le site ainsi sur des livres et autres supports. 

Attaché.e.s à l'indépendance du site et attentif.ve.s aux exigences journalistiques depuis déjà 10 ans, nous tenons aussi, notamment à travers l'association loi 1901 Histoires Ordinaires Editions. à ce que le maximum de lecteurs, lectrices participent à la fois au contenu et au développement du site.

Contactez-nous, ce site ne peut exister qu'avec vous !






Le billet de la semaine

​Séparatisme


Séparez les ! Avec le projet de loi contre le séparatisme arrivé lundi devant les députés, le pays de la laïcité est reparti depuis l'automne dans une guerre des religions, son démon favori, sachant que le camp ultra-laïque a lui aussi ses dogmes, ses clercs et ses inquisiteurs. C'est surtout lui qui exhale chaque semaine un peu plus une désagréable odeur d'intolérance, celle qui nourrit les extrémismes que l'on prétend combattre, cette fois l'islamisme radical. Certaines attaques rappellent les vieilles outrances. Le ministre Blanquer accuse les universités d'islamo-gauchisme comme Clémenceau traitait Briand et Jaurès de « socialos-papalins ». Heureusement, en 1905, les deux grands négociateurs et pacificateurs ont gagné la bataille, celle de la liberté. Pas facile d'être à leur hauteur, plus simple de rester à celle d'un Sarkozy. 

Michel Rouger
separatisme.mp3 Séparatisme.mp3  (1.45 Mo)



Nono