28/06/2012

Kadir, le "kurde breton", du fond de sa prison...



Kadir, le "kurde breton", du fond de sa prison...
À la veille de ce nouvel été, de nombreux innocents croupissent en prison. Kadir est de ceux-là, comme beaucoup de ses amis kurdes dans les geôles de Turquie. Abdulkadir Dilsiz a été interpellé le 4 janvier 2008 puis torturé, incarcéré, jugé et condamné le 2 octobre 2009 à treize années de prison. Sa « faute » qui, bien sûr, n'est qu'un prétexte : « avoir travaillé quelques mois à ROJ TV, cette télévision kurde en exil, émettant depuis le Danemark, qui énerve tant la Turquie » expliquent les Amitiés kurdes de Bretagne.

 Kadir, militant des droits humains et de la cause kurde, est connu en Bretagne où il a résidé et milité. Il a ainsi participé, en tant que traducteur, au film " Un hiver à Istanbul"  qui raconte l’histoire de prisonniers politiques en grève de la faim contre l’isolement cellulaire... Les Amitiés Kurdes de Bretagne invitent à lui écrire.










Le billet de la semaine

Palestine


Notre "guerre" contre le virus et notre couvre-feu apparaissent ô combien ridicules aujourd’hui devant le deuil, la colère et la peur qui envahissent de nouveau la Palestine. A Gaza, en Cisjordanie, à Jérusalem mais aussi cette fois dans les villes israéliennes. De guerre lasse comme l’on dit, l’opinion mondiale avait fini par se détourner du drame des Palestiniens. Les démocraties européennes fermaient les yeux sur une colonisation toujours plus agressive, un apartheid sans complexe, la dérive dans les deux camps de pouvoirs corrompus, l’enracinement d’une extrême droite israélienne jeune et provocatrice. L’Europe ne devrait pourtant jamais oublier que la confrontation qui continue sans fin d’ensanglanter la Palestine est née surtout de son propre passé antisémite et colonial.

Michel Rouger
20210513_palestine.mp3 20210513 Palestine.mp3  (936.86 Ko)


12/05/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires