15/05/2013

Jeune, diplômée, corvéable à merci, à Berlin


Lu sur rue 89, un témoignage édifiant d'une jeune Française, Mathilde Ramadier, qui parle de son expérience du système allemand. « ll faudrait que l’Allemagne cesse d’être un modèle économique parce que le droit du travail est loin d’y être irréprochable », avance-t-elle.


Jeune, diplômée, corvéable à merci, à Berlin
Mathilde a 25 ans et vit à Berlin depuis la fin de ses études. Formée dans des écoles prestigieuses  - l'Ecole Normale Supérieure et à l'Ecole des hautes études en sciences sociale (EHESS) - elle offre une double compétence acquise à l'issue d'un master de philosophie et d'une formation technique de trois ans de graphiste.
 
Son profil intéresse au plus haut point les start up de l'industrie culturelle et elle n'a pas de mal à trouver des emplois passionnants, très qualifiés mais très peu, voire pas payés : stagiaire non indemnisée, travailleuse indépendante rémunérée 500 € brut et devant payer elle-même.
 
Découvrez ce qui se passe à Berlin, au cœur de l'Europe, ICI, sur Rue89  .








Le billet de la semaine

Poison


La Justice a enfin tranché. Les laboratoires Servier sont condamnés. Pour la mort de 1 500 à 2 000 personnes empoisonnées par le Mediator et pour les souffrances infligées à des milliers d’autres, ils devront verser quelques heures de leur chiffre d’affaires. Quant aux dirigeants, cadres ou experts accusés, ils sont repartis libres avec leurs gardes du corps dans leurs voitures aux vitres teintées. Plus clément que la procureure, le tribunal leur a épargné la prison ferme. Dans la France du XXIe siècle, les juges, qui envoient le petit peuple à tour de bras dans des prisons indignes, restent pétrifiés à l’idée d’enfermer un puissant dans une cellule aménagée. Inébranlable justice de classe. Un vrai poison dans une société déjà peu confiante envers ses institutions. Pour rattraper l’iniquité, reste plus qu’à décider d’un plan médiator transformant la prison ferme en prison avec sursis pour les milliers de détenus non condamnés pour homicides involontaires. 

Michel Rouger
20210401_poison.mp3 20210401 Poison.mp3  (1.11 Mo)


31/03/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires