Vu, lu, entendu... Europe

FullSocialJacket : un webdoc sur la couverture sociale en Europe


05/12/2013



Si la protection sociale était un manteau, à quoi ressemblerait-il aujourd’hui ? Le web-documentaire Full Social Jacket se propose de poser la question à tous les citoyens européens.

Composé de dix films courts racontant des histoires personnelles, le documentaire est complété – pour replacer les thématiques dans leur contexte – d’interviews d’experts, de statistiques et de liens vers des informations complémentaires.

Au-delà des questions, Full Social Jacket donne aux internautes la possibilité d’intervenir via les médias sociaux et de participer à la création d’un « manteau social commun » à l’aide d’un jeu participatif.

Ce projet s’adresse à tous les citoyens, mais il peut servir de référence aux acteurs sociaux et aux institutions. Il sera accessible pendant un an et il permet d’ouvrir le débat sur l’avenir de la protection sociale en Europe.

L'objectif est clair : nous rappeler ce qu’est la protection sociale aujourd’hui, d’en débusquer les tendances à venir au niveau européen et nous faire réagir si nous voulons rester acteurs et partenaires du Social.

Pour visionner le web-documentaire paru dans le journal Le Soir, cliquez ici





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 5 Mars 2015 - 16:46 Aidons les Grecs, de peuple à peuple



Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

Un été français

Comment ça va à la maison ? Nous, on n'oubliera pas nos vacances en France ! La Coupe du Monde a provoqué une euphorie incroyable. Oubliée la France qui broie du noir, chipote, râle, proteste contre le foot-business et le reste Des gamins de banlieue devenus grands ont fait un miracle. Ils ont uni le pays. Tout d'un coup, des jeunes Noirs nés dans des quartiers décriés sont devenus Français. A Moscou, au nom de tout le pays et pour la fierté ainsi rendue, le président les a embrassés un à un, mouillant sa chemise en glissant à chacun un petit mot : « Dis à tes copains que je ressors le grand plan pour les banlieues », « Moi aussi, je vais jouer maintenant collectif », etc. On nous a dit que la France avait déjà vécue cette euphorie il y a vingt ans, en 1998. En juillet, elle était devenue soudain « black-blanc-beur » En septembre c'était fini. Pas grave, nous, on sera rentrés. C'était un grand moment.  

Michel Rouger

16/07/2018

Nono