Vu, lu, entendu...

06/07/2011

Faire pousser une ferme près de chez vous



« Comment contribuer à une nouvelle façon de penser la terre ? » La question, qui taraude des paysans comme Rémi Serres, est posée par René Becker, un des membres fondateurs de « Terre de Liens ». Et elle résonne de plus en plus fort quand on voit l’achat éhonté des terres africaines par les multinationales ou la désertification rurale de notre pays faute, pour beaucoup de jeunes, de pouvoir s'installer.

Il y a urgence à trouver des réponses qui nous concernent en tant que citoyen et consommateur. Et 
« Terre de liens  » en est une. Cette association agit concrètement depuis 2003 pour l’installation et le maintien de lieux agricoles biologiques et donne une chance à des porteurs de projet d’accéder à la terre, de maintenir les fermes existantes et ainsi de favoriser la transmission.

Terre de liens donne aussi à chacun de nous la possibilité d’exercer sa responsabilité sur l’usage qu’il est fait de son territoire. Une invitation via la Foncière de Terre de Liens à acheter de la terre de façon collective et solidaire : c’est l’objectif de l’opération « Faire pousser une ferme près de chez vous »

Parmi les témoignages recueillis sur le site, celle de Colette : « Sur cette planète qui marche sur la tête, j'ai rencontré des personnes assez créatives et audacieuses pour envisager d'acheter collectivement des terres et permettre à des gens des villes de rencontrer des gens des champs… qui maintenant s'organisent, échangent, construisent, épargnent ensemble. Des paysans peuvent aujourd'hui accéder à la terre sans s'endetter. »

Autres témoignages (vidéos)

Voir aussi la coopérative de finances soildaires, la Nef
 








Le billet de la semaine

​Democratic Circus


Tombera, tombera pas ? Les citoyens de cette Terre vont-ils devoir assister quatre ans encore aux calembredaines et agressions du politicien le plus puissant et le plus foutraque du monde ? Le suspense grandit à trois semaines du scrutin d'autant que Trump ne quittera pas facilement la piste, sa sortie pourrait même se révéler interminable et explosive. En fait, tout est possible tant le système électoral américain est peu démocratique. Au terme d'une campagne comme d'habitude crapoteuse et noyée sous les dollars, il n'est pas impossible que le suffrage universel soit de nouveau bafoué. En 2000, le démocrate Al Gore,  défenseur du climat, avait gagné mais c'est le républicain Bush le cruche, pyromane au Moyen-Orient, qui avait été élu. En 2016, Trump, bien que battu de 2,7 millions de voix, a gagné. Quoi qu'il arrive, la Trump Parade finale dira beaucoup de l'état de la démocratie outre Atlantique.

Michel Rouger
vocal_001_9.mp3 Vocal 001.mp3  (550.45 Ko)


14/10/2020

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires