Solidaires

15/04/2020

Des masques inclusifs pour malentendants



Masques en papier, masques faits maison, masques commandés par centaines, masques enjeux de surenchères internationales…, pas un jour, pas une info qui ne parle de masques. Une initiative passe cependant pratiquement inaperçue alors qu’elle concerne des milliers de personnes... 

Depuis le début de la pandémie, les malentendants perdent en communication. À cause de la distanciation, ils ne peuvent s’approcher de leur interlocuteur pour mieux l’entendre, partager carnet et stylo pour poser des questions et lire les réponses.  Avec la généralisation du port du masque, le fossé se creuse encore : pas de lecture labiale possible, une grammaire de la LSF faussée à cause de l’absence d’expression du visage, élément qui donne généralement un sens au discours.
 
Une toulousaine de 31 ans, Anissa Mekrabech, elle-même sourde, s’est inspirée de l’idée d’une américaine de 21 ans, Ashley Lawrence, pour réaliser un masque inclusif, avec un espace transparent au niveau de la bouche. Créatrice en maroquinerie, elle utilise coton et acétate : «  C’est un prototype à travailler. Je voudrais qu’il soit aux normes [ Afnor ], faire appel à une entreprise de fabrications de masques et ensuite lancer la production. »

Pour financer les prototypes, la production, la certification et la distribution sur le marché français et européen, Anissa lance une cagnotte participative sur fr.gofundme.com. Son projet est de fournir d’abord le personnel soignant pour éviter que sourds et malentendants souffrent d’ exclusion sociale et de repli sur soi. Mais, elle croit fermement que le masque transparent peut aussi concerner tout le monde, en particulier les enfants qui pourront ainsi «  voir un sourire, une expression rassurante et bienveillante ». Puisse-t-elle être entendue !

Lydia Goubier



Nouveau commentaire :







Le billet de la semaine

​Democratic Circus


Tombera, tombera pas ? Les citoyens de cette Terre vont-ils devoir assister quatre ans encore aux calembredaines et agressions du politicien le plus puissant et le plus foutraque du monde ? Le suspense grandit à trois semaines du scrutin d'autant que Trump ne quittera pas facilement la piste, sa sortie pourrait même se révéler interminable et explosive. En fait, tout est possible tant le système électoral américain est peu démocratique. Au terme d'une campagne comme d'habitude crapoteuse et noyée sous les dollars, il n'est pas impossible que le suffrage universel soit de nouveau bafoué. En 2000, le démocrate Al Gore,  défenseur du climat, avait gagné mais c'est le républicain Bush le cruche, pyromane au Moyen-Orient, qui avait été élu. En 2016, Trump, bien que battu de 2,7 millions de voix, a gagné. Quoi qu'il arrive, la Trump Parade finale dira beaucoup de l'état de la démocratie outre Atlantique.

Michel Rouger
vocal_001_9.mp3 Vocal 001.mp3  (550.45 Ko)


14/10/2020

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires