(Dé ?)confiné·e·s

Une infirmière photographe capte le quotidien des soignants de Mulhouse - 08/05/2020

Vu sur France 3, 8 mai 2020. Dans la vie de tous les jours, Vanessa Braunstedter est photographe et infirmière au centre de dialyse de Mulhouse (Haut-Rhin). Mais depuis le début de la crise sanitaire liée à l'épidémie de Covid-19, elle a souhaité donner un visage à ses collègues de l'hôpital qui luttent nuit et jour contre le virus. "Après avoir passé seize ans comme infirmière à côtoyer et...

" Nos vitrines parlent à l’heure du confinement " : photographiez et participez - 07/05/2020

Le principe du défi collaboratif « Nos vitrines parlent à l’heure du confinement » est simple : "Lors de nos brèves sorties autorisées, prendre de manière la plus systématique possible des photographies en gros plan et en mode paysage des messages apposés par les commerçants dans leurs vitrines, par les responsables de lieux publics non-commerçants sur leurs façades ou par les citoyens sur leurs...

Le chant "Bella Ciao" à midi aux balcons : Un "1er mai confiné mais pas silencieux" - 30/04/2020

Vingt-cinq organisations environnementales, sociales et syndicales  appellent à une manifestation du 1er mai adaptée au confinement : "Rendez-vous à 12h à vos fenêtres/balcons pour chanter tou·te·s ensemble Bella Ciao, en l’honneur des travailleurs et travailleuses en première ligne pendant cette crise sanitaire, et à toutes celles et ceux qui œuvrent pour une société soutenable et juste !...

Un "Café mortel" virtuel pour accompagner les morts en période de confinement - 29/04/2020

"Pour remettre la famille au cœur des funérailles", un collectif d'une quinzaine de personnes a lancé une Coopérative funéraire à Rennes, une idée québécoise reprise aussi à Orvault, dans la banlieue de Nantes, et à Bordeaux. Nous y reviendrons prochainement sur Histoires Ordinaires.  Dans l'immédiat, la crise sanitaire  suscite de nombreuses réflexions au sein des membres de la...

Relire Jacques Prévert : "Soyez polis" (avec la Terre) - 23/04/2020

             SOYEZ POLIS     Couronné d'étincelles Un marchand de pierres à briquet Élève la voix le soir Dans les couloirs de la station Javel Et ses grands écarts de langage Déplaisent à la plupart des gens Mais la brûlure de son regard Les rappelle à de bons sentiments Soyez polis Crie l'homme Soyez polis avec les aliments Soyez polis...

Sur le Bondy Blog : "​Dans les foyers, les chibanis meurent à huis clos" - 22/04/2020

Un reportage signé Héléna Berkaoui sur le Bondy Blog montre combien L’épidémie de Covid-19 frappe durement les plus précaires. Dans les foyers de travailleurs migrants, les facteurs de décès s’accumulent : vulnérabilité, promiscuité, maladies chroniques, renonciation aux soins. "Selon les chiffres officiels, indique Héléna Berkaoui, la France compte aujourd’hui 142 foyers de travailleurs...

Sur France Culture, les murs ont la parole - 21/04/2020

Entendu ce 21 avril sur France Culture, à 8h50, "Les murs ont la parole" de Mathilde Serrell : "Durant cette période de confinement, plus que jamais, virtuels ou réels, les murs ont la parole." "Je songe parfois à l'infinité de textes, d'images, de documents et d'archives que consulteront les historiens de demain quand ils se pencheront sur la crise que nous traversons et sur ce que ces matériaux...

Les travailleurs handicapés de l'Esat sont reliés par leur tablette numérique - 15/04/2020

Les 136 salariés en situation de handicap qui travaillent habituellement aux Ateliers de la Mabilais à Noyal-sur-Vilaine, près de Rennes, sont tous en confinement. Pour éviter l’isolement, l’ennui et le désespoir, l’équipe d’encadrement propose un suivi régulier et des échanges d’informations grâce aux tablettes numériques dont sont dotés tous les travailleurs et travailleuses de l’Esat. L’ancien...

Et si on allait au ciné, même confinés - 15/04/2020

Le samedi 11 avril à 20h15 le cinéma Arvor (Rennes) proposait une séance de cinéma « Les grands voisins » . Elle était précédée, dans la salle, d'une présentation du film par le directeur, Eric Gouzannet, et suivie d'un débat avec le réalisateur Bastien Simon Environ 240 personnes ont vu le film. Il y a un truc ? Oui bien sûr ! La projection est organisée par le site de 25ème heure. Une...

ATD-Quart Monde Brest : un "journal des confiné·es" et l'impossible "école à la maison" - 12/04/2020

A Brest, les militants, en grande pauvreté, du Mouvement ATD Quart Monde, tiennent depuis le début du confinement, avec les "alliés" qui les accompagnent, un journal en ligne, « Le Journal des confiné.es » que l'on peut lire sur le site atd-lirecrire.infini.fr  animé par un atelier où des familles en situation de grande pauvreté peuvent s'exprimer et apprivoiser la culture numérique....
1 2


Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

Liberté

46 jours. Ça fait 46 jours qu’on est assignés, bouclés dans 3,1416 km², sans pouvoir frôler, toucher, embrasser, festoyer, jogger, bicycletter, surveillés par des policiers à pied, à cheval, à vélo, à moto, en auto, en hélico, épiés par des collabos... Y’a que d’aller bosser qui rend libre, chose au reste discutée depuis l’aube de l’humanité. Au moins, nous voilà à J-11 de la semi-liberté conditionnelle. Sauf que le gouvernement continue de bricoler son StopCovid d’apprenti sorcier. Alors là, geste barrière : Stop au StopCovid. Le confiné sur canapé, qui poste à qui veut sa vie privée sur son smartphone, doit cette fois dire non. Non à tous les virus de l’e-surveillance politique qui mutent vite en virus Xi Jinping que la dictature chinoise veut répandre dans les démocraties : il est déjà à Nice… Ne pas sacrifier la Liberté au besoin de sécurité qui se nourrit de toutes nos peurs est un bon sujet de réflexion et d'action pour les 220 jours de semi-liberté qui nous attendent sans doute d’ici le réveillon. Quand enfin on s’embrassera. Bonne Année ! La santé surtout. Et la Liberté. Peut-être...

Michel Rouger

30/04/2020

Nono












Partenaires