Vu, lu, entendu... Europe

22/05/2014

Dans l'actualité européenne, smic et revenu universel.



Dans l'actualité européenne, smic et revenu universel.
Depuis des siècles, les philosophes ne s’accordent pas sur la nature du travail. Le travail est-il aliénant par définition ou bien moyen de reconnaissance et d’intégration sociale ?  Et si, pour dépasser ce dilemme, le travail était fondamentalement ambivalent ?  Cette discussion traverse la question du "revenu d'existence", appelé aussi revenu de base inconditionnel ou allocation universelle.

S'appuyant sur l'actualité qui voit à deux mois d'intervalle les Suisses appelés à se prononcer pour l'instauration d'un Smic (à 4000 CHF) et d'un revenu de base inconditionnel (à 2500 CHF), Jean-Marie Harribey - Maître de conférences d’économie à l’Université Bordeaux IV- dans un article sur son blog Alternatives économiques, apporte un éclairage savant et argumenté à cette controverse économique et philosophique passionnante.

Précision : l'auteur se situe du coté de ceux qui mettent en doute la pertinence et la faisabilité de l'inconditionnalité et du caractère universel de cette allocation, contestant notamment les fondements du raisonnement économique de ses partisans.

A lire sur son Blog d'ALTERNATIVES ECONOMIQUES"

Pour poursuivre la réflexion

Un article de Wikipédia donne des références intéressantes sur le revenu universel en précisant les différentes acceptions du concept, en situant des expérimentations au niveau international et en présentant les deux branches du mouvements, celle à tendance libérale et celle à tendance marxiste. 

Et si vous disposez d'une heure trente, vous pouvez visionner sur You tube  « Le Revenu de base – une
impulsion culturelle », un film-essai  qui explique, défend et argumente l’idée d’un revenu de base inconditionnel . Réalisé par Daniel Häni et Enno Schmidt, le film est sorti en 2008 en allemand et a été sous-titré depuis dans plus de dix langues.
 










Le billet de la semaine

​Les Martiens


« Nous y sommes ! Nous voilà ! », a tweeté Emmanuel Macron. Où donc ? C’était le jeudi 18 février peu avant 22 h. Le président français semblait revenu de Mars avec l’astromobile Perseverance. C’était comme s’il avait planté notre drapeau là-bas. Certes, il se trouvait devant un écran mais c’est l’imaginaire qui compte. Quel voyage ! L’homme (moins la femme) sera toujours ainsi à la conquête de l’extrême, des sommets aux abysses, la chevauchée la plus fantastique restant bien sûr la Conquête de l’Ouest. Car notre trip vers Mars semble au XXIe ce que la Ruée vers l’or fut au XIXe. La Starship, la fusée d’Elon Musk, le fantasque milliardaire, est notre cheval. Musk ne pourra pas envoyer des humains sur la Planète Rouge avant longtemps mais peu importe. Le principal est comment exploiter Mars, comment faire du business. Et comment rendre supportable l’insupportable. Oublier la Terre qui se déglingue. Quoi qu’il en coûte. Une chose est certaine : de la planète humaine, tous les Musk du monde ont déjà décollé. 

Michel Rouger
les_martiens.mp3 Les martiens.mp3  (1.15 Mo)


24/02/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires