Comprendre

16/04/2020

Dans Télérama : ​« Vous avez dit autonomie alimentaire : 3 jours »



Dans Télérama : ​« Vous avez dit autonomie alimentaire : 3 jours »
Dans son numéro de cette semaine (N° 3666, 18-24 avril), Télérama présente un dossier de quatre pages très intéressant car il met le doigt sur une de nos fragilités. La France "grande région agricole" ne peut assurer que trois jours de réserves alimentaires pour certaines villes. La raison ? Notre agriculture est tournée vers l’export et les approvisionnements dépendent des transports internationaux.

« On ne cherche pas à produire pour le local, on importe à bas prix et on ne stocke pas », dit Catherine Darrot sociologue à Agrocampus Ouest. « Si les chauffeurs routiers tombent malades ou sont bloqués par une fermeture des frontières, tout notre approvisionnement est mis à rude épreuve », ajoute Stéphani Linou, élu à Castelnaudary et l’un des premier locavore.  Ce dossier bien documenté pose la question de la relocalisation de l’alimentation, une nécessité à la fois d’un point de vue sécurité alimentaire mais aussi d’un point de vue écologique. A lire.

J-Y D.



Nouveau commentaire :



Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​La vague

Regarder la mer et laisser l'esprit voyager. Surtout ne plus se laisser submerger par la peur. La peur de la « seconde vague » que croient voir arriver au loin, dans la brume, un de ces jours, l'épidémiologiste, le sous-préfet, le journaliste, la cousine dont la nièce travaille à l'hôpital. Regarder la mer. Regarder dans le flot d'abstentions de dimanche la vague verte portée par un courant socialiste que l'on croyait disparu. Regarder la mer et le temps d'un été laisser l'espoir voyager... 

​Michel Rouger

01/07/2020

Nono












Partenaires