26/03/2020

Boris Cyrulnik,: « Après chaque catastrophe, la vie reprend, mais pas comme avant… »


Le neuropsychiatre Boris Cyrulnik était l'invité de Léa Salamé le mercredi 25 mars. Il évoque la manière dont nous pouvons affronter l'épidémie de coronavirus, le confinement, les obsèques impossibles... "Après chaque catastrophe, il y a un changement de culture".


© Radio France
© Radio France
Le neuropsychiatre en est persuadé, il y aura un avant et un après Covid-19. "Après chaque catastrophe, il y a un changement de culture", promet le neuropsychiatre. "Il y a eu beaucoup de catastrophes, des guerres, des catastrophes naturelles… Après chacune, la vie reprend, mais pas comme avant. Et on voit une hiérarchie des valeurs sociales complètement métamorphosée. Les politiciens vont nous dire : on peut repartir comme avant. Mais si on repart comme avant, on va remettre en place les mêmes conditions que celles qui ont mené à la catastrophe."
 
A réécouter sur le site de France Inter ICI

T.R.
 


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique
1 2






Le billet de la semaine

Poison


La Justice a enfin tranché. Les laboratoires Servier sont condamnés. Pour la mort de 1 500 à 2 000 personnes empoisonnées par le Mediator et pour les souffrances infligées à des milliers d’autres, ils devront verser quelques heures de leur chiffre d’affaires. Quant aux dirigeants, cadres ou experts accusés, ils sont repartis libres avec leurs gardes du corps dans leurs voitures aux vitres teintées. Plus clément que la procureure, le tribunal leur a épargné la prison ferme. Dans la France du XXIe siècle, les juges, qui envoient le petit peuple à tour de bras dans des prisons indignes, restent pétrifiés à l’idée d’enfermer un puissant dans une cellule aménagée. Inébranlable justice de classe. Un vrai poison dans une société déjà peu confiante envers ses institutions. Pour rattraper l’iniquité, reste plus qu’à décider d’un plan médiator transformant la prison ferme en prison avec sursis pour les milliers de détenus non condamnés pour homicides involontaires. 

Michel Rouger
20210401_poison.mp3 20210401 Poison.mp3  (1.11 Mo)


31/03/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires