Solidaires

28/05/2020

Adoptez un geste solidaire pour les mal-voyants



Un article paru le 20 mai 2020 sur le site handicap.fr souligne combien il est difficile d'être aveugle en temps de pandémie. En effet, alors que la distanciation et l'absence de contacts physiques sont érigés en principes premiers, le non-voyant ne reçoit plus autant d'assistance de guidage dans les transports ou dans la rue. Par peur de la contamination ou par un respect trop strict des consignes sanitaires, la personne voyante rechigne désormais à proposer une aide physique ou à prêter son bras. Le déficient visuel, quant à lui, répugne à mettre sa main sur le coude de quelqu'un, à l'endroit préconisé pour la  toux et les éternuements.

La situation n'est pas mieux dans les magasins. Respecter les fléchages et la distance d'un mètre avec d'autres clients sont des actions irréalisables pour  le non-voyant. Les nouveaux circuits qui instaurent un sens de circulation le perdent, car cela ne correspond plus à ce qu'il avait mémorisé antérieurement. Et les courses, quand on ne peut pas toucher les produits, s'avèrent être mission impossible.

Pour toutes ces raisons, l'association Voir Ensemble a lancé une campagne sur les réseaux sociaux " pour sensibiliser le grand public à l'importance de l'aide qu'ils peuvent apporter aux aveugles et malvoyants même dans cette situation inédite ".

Cette campagne se décline en quatre axes :
1- Aide aux déplacements : lorsqu'on voit une personne avec une canne blanche, lui proposer une aide physique ou un guidage vocal.
2- Rompre l'isolement : prendre des nouvelles d'une personne déficiente visuelle. De fait, la pandémie qui demande à limiter les rencontres aggrave l'isolement des personnes en situation de handicap.
3- Aider pour les courses : proposer son aide pour décrire les produits.
4- " La solidarité est contagieuse "  : "le handicap visuel n'est pas contagieux, mais la solidarité oui"

Afin de ne pas freiner la liberté de circulation des personnes aveugles, l'association préconise également un accès facilité pour les déficients visuels aux VTC et taxis.

Et de conclure: "Pour l'après, refusons l'isolement et l'individualisme, adoptons des gestes solidaires" ... Si l'on pouvait voir ça tous ensemble !

Lydia Goubier




Nouveau commentaire :







Le billet de la semaine

​Democratic Circus


Tombera, tombera pas ? Les citoyens de cette Terre vont-ils devoir assister quatre ans encore aux calembredaines et agressions du politicien le plus puissant et le plus foutraque du monde ? Le suspense grandit à trois semaines du scrutin d'autant que Trump ne quittera pas facilement la piste, sa sortie pourrait même se révéler interminable et explosive. En fait, tout est possible tant le système électoral américain est peu démocratique. Au terme d'une campagne comme d'habitude crapoteuse et noyée sous les dollars, il n'est pas impossible que le suffrage universel soit de nouveau bafoué. En 2000, le démocrate Al Gore,  défenseur du climat, avait gagné mais c'est le républicain Bush le cruche, pyromane au Moyen-Orient, qui avait été élu. En 2016, Trump, bien que battu de 2,7 millions de voix, a gagné. Quoi qu'il arrive, la Trump Parade finale dira beaucoup de l'état de la démocratie outre Atlantique.

Michel Rouger
vocal_001_9.mp3 Vocal 001.mp3  (550.45 Ko)


14/10/2020

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires