(Dé ?)confiné·e·s

12/04/2020

ATD-Quart Monde Brest : un "journal des confiné·es" et l'impossible "école à la maison"



ATD-Quart Monde Brest : un "journal des confiné·es" et l'impossible "école à la maison"
A Brest, les militants, en grande pauvreté, du Mouvement ATD Quart Monde, tiennent depuis le début du confinement, avec les "alliés" qui les accompagnent, un journal en ligne, « Le Journal des confiné.es » que l'on peut lire sur le site atd-lirecrire.infini.fr  animé par un atelier où des familles en situation de grande pauvreté peuvent s'exprimer et apprivoiser la culture numérique. Parmi les sujets évoqués, il y a bien sûr les difficultés de la scolarité à distance. 

Monique Argoualc'h co-anime l'atelier. Elle connaît bien les grandes inégalités de l'école. Ancienne enseignante en SEGPA, elle a, durant quinze ans en "classes relais", aidé à se construire des collégiens décrocheurs (voir notre reportage  réalisé en 2012). Sur cette scolarité à distance qui "s'impose de façon brutale et inadaptée", souligne ATD-Brest, Monique Argoualc'h a écrit un texte qui relaie les témoignages de familles, et "propose une analyse pertinente des inégalités révélées par cette impossible « école à la maison »". On peut le lire sur Bretagne Educative



Nouveau commentaire :



Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​La vague

Regarder la mer et laisser l'esprit voyager. Surtout ne plus se laisser submerger par la peur. La peur de la « seconde vague » que croient voir arriver au loin, dans la brume, un de ces jours, l'épidémiologiste, le sous-préfet, le journaliste, la cousine dont la nièce travaille à l'hôpital. Regarder la mer. Regarder dans le flot d'abstentions de dimanche la vague verte portée par un courant socialiste que l'on croyait disparu. Regarder la mer et le temps d'un été laisser l'espoir voyager... 

​Michel Rouger

01/07/2020

Nono












Partenaires