Le but de ce blog est de vous présenter régulièrement des artistes dans tous les genres, au fil de mes découvertes ou de mes envies, sans dépendre de l’actualité. Le seul critère de choix est que leur travail me plaise. Christophe Lemoine

Chris Marker s’est éteint à 91 ans

Chris Marker, né Christian-François Bouche-Villeneuve, le 29 juillet 1921 à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) et mort le 29 juillet 2012 est un réalisateur, écrivain, illustrateur, traducteur, photographe, éditeur, philosophe, essayiste, critique, poète et producteur français.
Pour le grand public, son œuvre renvoie à ses films majeurs : La Jetée, Sans Soleil, Le Joli Mai, ou encore Le Fond de l'air est rouge, pour l’essentiel des documentaires définis dès le départ par André Bazin comme des essais cinématographiques.
Cependant, son œuvre d'ensemble ne se limite pas aux œuvres signées Chris Marker : le réalisateur français a tout au long de sa carrière activement collaboré avec d’autres réalisateurs, écrivains, acteurs, artistes ou simples ouvriers : de Costa-Gavras à Yves Montand, d’Alain Resnais à Yannick Bellon ou Alexandre Medvedkine, de Jorge Semprun à Benigno Cacérès, d’Isild Le Besco à Mario Ruspoli, de Joris Ivens à Haroun Tazieff, de William Klein à Mario Marret, d’Akira Kurosawa à Patricio Guzman.
Chris Marker s’est attaché en 60 années de travail à observer avec une curiosité, un discernement méticuleux, une ironie caustique et souvent amusée, voire avec colère, les vicissitudes de l’histoire mondiale tout autant qu’individuelle. Au centre de sa réflexion figurent la mémoire, le souvenir,  la nostalgie du temps passé réinventé mais à jamais disparu
Peter Blum Gallery: Chris Market
Chris Marker, disparition d’un bricoleur de génie  (Les Inrocks)