Vie du site

Webdocumentaire, livres, reportages, blogs : quoi de neuf à Histoires Ordinaires ?


01/06/2017

Le 30 mai, les adhérents de l'association Histoires Ordinaires se sont réunis en assemblée générale à la Maison Internationale de Rennes. Les deux heures de discussion ont été un peu courtes pour faire le tour des activités et des nouveautés. Tour d'horizon en images et quelques mots.




ag2017.mp3 AG2017.mp3  (10.41 Mo)



Une partie des adhérents présents à l'AG. Le visage des quelque 12 000 lecteurs et lectrices différents d'histoiresordinaires.fr chaque mois. Le site poursuit sa progression :  il a atteint la barre des 300 000 visites sur l'année, soit 25 000 par mois. Cela s'explique par la croissance des abonnés à la newsletter qui découvrent chaque jeudi soir les nouveautés du site et par un bon référencement qui continue de faire vivre les histoires jusqu'aux plus anciennes.

EN SEPTEMBRE, SORTIE DU WEBDOCUMENTAIRE "LES 11 DE SAINT-PÉRAN"

En septembre, aura lieu un évènement inédit pour Histoires Ordinaires : la sortie du webdocumentaire "Les 11 de Saint-Péran". Déjà, il aura été celui de cette AG. Les quelque 400 habitants de la commune nichée en lisière de la forêt de Brocéliande vont bientôt découvrir le regard posé sur eux par le réalisateur Alain Jaunault et son équipe. Au fil des saisons, à travers évènements et portraits, utilisant toutes les ressources du multimédia, Alain Jaunault montre comment, sous l'impulsion de leurs onze élus municipaux, les Saint-Péranais gèrent et développent les biens communs et font culture"S" ensemble.  

350 HISTOIRES À DISPOSITION

Chaque année, le site Histoires Ordinaires s'enrichit de trente à quarante histoires de citoyens ordinaires mais peu banals. Avec ceux contenus dans les livres, quelque 350 portraits individuels et collectifs dont la moitié environ de Bretagne, un quart du reste de la France, un quart de l'étranger, sont gratuitement à la disposition de tous, avec désormais aussi une version audio. Autant d'exemples, d'idées à partager, d'énergie à revendre...

HANDICAP : UN ENGAGEMENT CONSTANT

Lors de l'année écoulée, Histoires Ordinaires n'a pas seulement raconté mais aussi provoqué et animé la discussion à travers un "Forum Citoyen". Préparé entièrement bénévolement, il a rassemblé à Rennes plus de 100 participant-es, personnes en situation de handicap et professionnel-les sur la thématique du livre "Parfum de victoire" : la parentalité des personnes en situation de handicap. Notre engagement constant dans le domaine du handicap nous a amenés à créer aussi en 2016 la plate-forme "Handicapé-e-s et alors ?" qui réunit le blog "Parfum de victoire", "Travailler" un nouveau blog  créé en partenariat avec l'Agefiph et les portraits réalisés sur le site lui-même. 

LIVRES : DEUX PRIX

Deux prix décernés par des unions d'organismes de prévoyance, le Prix OCIRP et le Prix Handi-Livres, ont soutenu cet engagement en récompensant en 2016 la qualité de l'ouvrage "Parfum de Victoire". A ce double évènement s'est ajouté en 2016 la sortie du septième ouvrage d'Histoires Ordinaires Editions qu'anime Marie-Anne Divet : « Ça colle Anatole ! ». Tiré à 300 exemplaires, presque épuisé, ce livre/CD de ritournelles pour les enfants est l'exemple de ce que veut réaliser la maison d'éditions. Il a été co-réalisé avec une association, « Le Cogite Atout », de Béthune, qui agit auprès d'adultes déficients intellectuels : Doriane Louchard crée avec eux des textes que Bernard Dufresnoy met en musique. Les adultes déficients ont appris les chansons à des enfants de Grande Section/ CP et il en est sorti ce livre-CD. 

DE NOMBREUX LIENS

Histoires Ordinaires accroît chaque année ses liens sous diverses formes. Depuis 2014, Tugdual Ruellan réalise les interviews de "L'invité du mois" (30 en ligne en juin 2017) en partenariat avec le CNLE, le conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l'exclusion. Il y a nos liens avec la Maison Internationale de Rennes, avec les sites Sideways et On passe à l'acte, les revues Silence, L'Handispensable, Alternatives Non Violentes... L'évènement de 2016-2017 a été la réalisation d'une Bibliothèque Vivante avec Les Champs Libres, à Rennes : durant tout un après-midi, neuf personnes dont le portrait est en ligne sur le site ont dialogué avec le public en tête à tête. 

DES BLOGS EN ASSOCIATION

Dans le même esprit, des associations ont créé des blogs liés à Histoires Ordinaires. Outre l'Agefiph (blog "Travailler"), il y aura eu, durant toute l'année électorale qui s'achève, "Liberté, Egalité, Fraternité, qu'en disent les citoyens ?" : assuré également par Tugdual Ruellan, ce blog a été initié par  un groupe de citoyens de la région de Redon réunis par Jean-René Marsac, député socialiste sortant. Un troisième est né le 1er mai, cette fois avec ATD Quart Monde, « 1001 histoires » : pour marquer l'année 2017, ATD a demandé à ses militants et alliés de raconter des histoires vécues sur le terrain. C'est une opération nationale voire internationale, nous relayons les histoires pour le Grand Ouest, il est prévu d'en faire un ouvrage à l'automne. 

Cathy et Claude, d'ATD-Quart Monde, présentant le blog "1001 histoires"
Cathy et Claude, d'ATD-Quart Monde, présentant le blog "1001 histoires"

DEUX NOUVEAUX LIVRES EN 2017

Outre la sortie du webdocumentaire, le second semestre 2017 va être marqué par la publication des 8° et 9° ouvrages d'Histoires Ordinaires Editions. Le premier "Des parents différents comme tout le monde" (titre provisoire) va rapporter les paroles émises lors du Forum-Citoyen enrichies de nouveaux témoignages, d'informations pratiques, d'une bibliographie. Le second, « Deux petites notes », est un livre/cd à l'usage des parents qui sont empêchés de lire et qui veulent raconter des histoires à leur enfant. Le livre, réalisé avec des étudiants en arts graphiques, a mobilisé, outre la créativité des auteures,  beaucoup d’énergie pour le rendre accessible à tous publics : écriture en Facile à lire, textes accessibles aux dyslexiques, repères tactiles pour les non-voyants et les illettrés, plusieurs entrées de lecture par les mots, l'image et la musique… Tout a été fait pour accompagner le parent.

Marie-Anne, Claire et Marie-Annick présentant "Deux petites notes". Manquent Odile, Nicole, Magali...
Marie-Anne, Claire et Marie-Annick présentant "Deux petites notes". Manquent Odile, Nicole, Magali...

PLUS QUE JAMAIS,
HISTOIRES ORDINAIRES A BESOIN DE SES LECTEURS
A partir de septembre 2017, le rythme de parution des nouveaux reportages évoluera selon la participation des lecteurs. Histoires Ordinaires a besoin de rédacteurs bénévoles, d'adhérents pour rémunérer des pigistes, de mordus des réseaux sociaux et autres diffuseurs. Seuls le billet et le dessin de Nono devraient garder leur rythme hebdomadaire, les blogs évoluant de leur côté selon les possibilités de leurs auteurs. 


 




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 15 Mars 2016 - 10:40 Un bel anniversaire

Jeudi 10 Mars 2016 - 05:23 Donner un coup de main

Jeudi 20 Février 2014 - 21:50 Histoires Ordinaires ouvre une nouvelle page



Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​Peste moderne

Pas de pesticide pour elle. Apparue en Occident par un mélange de productivisme et d'argent fou, devenue rapidement un fléau planétaire, la pac, la peste agrochimique, est d'autant plus redoutable qu'elle a, avant d'empoisonner les agriculteurs et ouvriers qui la côtoient ou contaminer la chaîne alimentaire de la terre à l'assiette, infecté gravement les esprits. Pour les paysans qu'elle a sortis de la misère il y a un demi-siècle, elle reste une croyance exploitée sans vergogne par des prêcheurs mercantiles qui les poussent à surproduire avec l'appui de la FNSEA, cet étrange syndicat qui détruit ses propres adhérents, et celui de l'Union européenne qui s'est toujours couchée jusqu'ici devant le monstre Bayer-Monsanto et autres  empoisonneurs. Contre la peste agrochimique et les multiples maux des industries cyniques, un seul traitement : une double dose massive de mouvement citoyen et de courage politique. Il en existe des stocks inemployés.

Michel Rouger

19/10/2017

Nono