Vu, lu, entendu...

Un guide pour les indispensables entrepreneurs sociaux - 29/01/2014

Le groupe SOS a publié récemment son Guide de l’entrepreneur social. Un guide pratique pour créer sa propre entreprise sociale, se former, trouver les soutiens financiers, etc. Parce que les entrepreneurs sociaux deviennent essentiels à l’heure où « les besoins sociaux non pourvus se multiplient et évoluent, et où l’Etat, affaibli par ses finances, ne peut plus en assumer seul la prise en...

Économie sociale : des reportages à découvrir - 03/08/2013

Pour la 19ème fois depuis sa création dans les années 90, la Fondation Crédit Coopératif a attribué le Prix Charles Gide à trois étudiants en journalisme des écoles reconnues par la profession. Comme l'explique Jean-Claude Detilleux, le président : « une des missions de la Fondation est d’œuvrer à une meilleure connaissance de l’économie sociale. Nous avons constaté qu’elle n’était pas...

Fracture numérique : une année chez les femmes - 24/01/2013

Durant un an, au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie, dans le cadre de leur association What Women Wish, Zélie Verdeau et Fanny Le Gallou ont accompagné des femmes dans la maîtrise des nouvelles technologies (Internet, téléphonie mobile, réseaux sociaux). Une initiative, racontée en mars 2011 dans ce reportage d'Histoires Ordinaires, pour un  enjeu majeur : deux-tiers de la population...

Entreprendre autrement - 04/03/2012

L'Atelier, Centre de ressources de l'économie sociale et solidaire en Ile de France, présente avec le site Entreprendre-autrement.org, une série de portraits d'entrepreneurs de l'économie sociale et solidaire. « L'objectif de ces diaporamas sonores est de montrer que l'on peut vivre de sa passion et qu'il est tout à fait possible de concilier performance économique et finalité sociale....






Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

Notre Dame de France

Etouffant le ramdam, le Président a remballé le statut de Première Dame promis à sa mariée lors de sa chevauchée printanière vers le pouvoir. Brigitte (qui n'a d'ailleurs jamais prétendu au rôle d'un Philip d'Edimbourg, le grand consort anglais) va seulement voir sa Maison étoffée, plus de gens, un super standard peut-être. Pour un emploi familial, tapez 1. Un voisin bruyant, tapez 2. Un chat perdu, tapez 3. Etc. Mais pourquoi donc une Première Dame ? En Allemagne, l'époux d'Angela Merkel cultive un anonymat farouche : le rôle, il est vrai, n'est pas fait pour les hommes. Concrètement, la République n'a-t-elle pas ses médiateurs, ses serviteurs ? Pourquoi les Français, pour réveiller une administration parfois ensommeillée, devraient-ils compter sur l'oreiller de la Moitié ? En fait, il y a là, bien sûr, plus qu'un service rendu. Un symbole. Celui d'un peuple de sujets plus que de citoyens.

Michel Rouger

09/08/2017

Nono



Webdoc "Les 11 de Saint Péran"