Vie du site

Un bel anniversaire - 15/03/2016

Une fois n'est pas coutume, nous consacrons la une d'Histoires Ordinaires à notre aventure collective depuis cinq ans. A l'occasion de l'assemblée générale, pour fêter cet anniversaire, nous avons réuni les adhérents et "amis d'histoires ordinaires" autour du comédien Jean Luc Bansard et de la chanteuse Asma Trihan qui nous ont fait le riche cadeau de leur spectacle, "Contes humoristiques...

Partagez vos histoires - 26/02/2015

Vous pensez à des personnes dont l'action et le parcours mériteraient d'être partagés avec les lecteurs d'histoires ordinaires ? P { margin-bottom: 0.21cm; } Partout, près de chez vous ou à l’autre bout du monde, vivent des gens ordinaires surprenants, à des degrés divers, d’énergie, de créativité, de solidarité, de convictions, de passion pour l’intérêt général, en un mot : d'humanité....

FAIRE UN DON - 18/03/2014

Merci de vouloir aider Histoires Ordinaires. Sans le soutien de ses lecteurs, le site ne peut exister.  Vous pouvez effectuer votre don :  - soit  par chèque à l'ordre d'Histoires Ordinaires Éditions.   envoyé à l'adresse suivante :   Histoires Ordinaires Éditions   39, rue Lobineau     35000 Rennes - soit directement en cliquant sur...

Pour rejoindre l'association Histoires Ordinaires - 15/07/2010

histoiresordinaires.fr ne peut exister qu'avec la participation de ses lecteurs. Avec vous... L'adhésion minimum est de 20 €  Mode de règlement : - soit par chèque à l'ordre d'Histoires Ordinaires Editions   adressé 39 rue Lobineau 35000 Rennes - soit en cliquant ci-dessous sur "Faire un don" (règlement par carte bancaire ou compte Paypal)

Fatima : d'histoiresordinaires.fr à France3 - 09/03/2013

Fatima, une femme parmi celles qu'on aime à Histoires Ordinaires.  En mars 2011, elle s'était confiée à Violette Goarant sur le site. En mars 2013, c'est tout naturellement qu'elle s'est retrouvée dans l'ouvrage « Rennaises ».  France3 Bretagne, à la suite de cela, lui a consacré ce reportage, court mais très bien fait. Retrouver aussi le reportage de Violette Goarant.

Ouest-France - 03/03/2011


Participez à Histoires Ordinaires

Si vous aimez et voulez aider Histoires Ordinaires, beaucoup de choses sont possibles : adhérer ou faire un don à l'association Histoires Ordinaires Editions mais aussi, selon ses envies, son temps, ses compétences, parfois pour un simple coup de main, participer à la réalisation du site ou des livres. Voici une liste (non exhaustive). Prenez contact, l'équipe d'Histoires Ordinaires vous attend...

POUR LE SITE

• Traduire des textes en breton
• Traduire des textes en anglais
• Relire des reportages avant ou après la mise en ligne
• Faire le lien entre les adhérents Histoires Ordinaires de votre ville, votre région…
• Proposer des « Vu, lu, entendu »
• Animer un blog Histoires Ordinaires Bretagne (bilingue)
• Animer un autre blog local (votre ville, votre région…)
• Animer un blog thématique (santé, culture, emploi…)
• Rediffuser/partager Histoires Ordinaires ou la lettre d'info (newsletter)
• Animer les comptes Histoires Ordinaires, Facebook et Twitter
• Assurer la veille « qualité » (graphisme, liens)
• Animer la version « audio » des histoires
Etc.
POUR LES LIVRES

• Donner les adresses mails de libraires et autres lieux de diffusion possible
• Aider à la préparation d'une rencontre dans une librairie ou autre lieu (lié au thème, centre culturel…)
• Signaler des évènements en lien avec la thématique d'un livre (festival…), des personnes expertes (universitaires, voyagistes…), des organismes susceptibles d'être intéressés
• Lire des manuscrits
• Relire pour correction
• Participer à la mise en page
• Traduire en anglais, en espagnol, en breton
Etc.






Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y aussi des tâche nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Voici une liste (non exhaustive). Il suffit de prendre contact avec la rédaction. 

Pour le site

Rediffuser/partager le site et la  newsletter
Animer les comptes Facebook et Twitter
Assurer la veille « qualité » 
Réaliser des versions « audio »
Assurer des tâches administratives
Rechercher des financements
Traduire des textes en breton
Traduire des textes en anglais
Faire le lien entre adhérents
Animer un blog Bretagne (bilingue)
Animer un autre blog local
Animer un blog thématique
Etc.
 

Pour les livres

Signaler libraires et autres lieux de diffusion
Aider des rencontres en librairie et autres lieux
Signaler des évènements, des personnes liées au thème
Lire des manuscrits
Relire pour correction
Participer à la mise en page
Traduire en anglais, en espagnol, en breton
Rechercher des modes de financement
Etc.


Le billet de la semaine

​Cette peur si belle

Incroyable, déroutant, quasiment pas normal  : seulement 13 % des Néerlandais ont voté mardi pour le parti d'extrême-droite de Geert Wilders. Depuis des mois pourtant, sa victoire était prévue, annoncée, actée par les radios, les journaux, la télé. Que s'est-il donc passé ? Rien. Si la montée du populisme en Europe est indéniable, si Trump est président et le Brexit en marche, la presse aime bien aussi se raconter et nous raconter des histoires, caresser cette peur exquise de l'extrême-droite, lourde de menaces pour demain mais si profitable aujourd'hui. En réalité, la grande majorité des Néerlandais a sanctionné l'austérité de la droite et des socio-démocrates sans se tromper de combat, sans se polariser sur l'Islam et les immigrés comme le veut un Wilders dont la tignasse est omniprésente dans la presse. Les grands gagnants de mardi sont en fait les Verts de GroenLinks : vous connaissez le visage de Jesse Klaver, leur leader ? 

Michel Rouger

16/03/2017

Nono



Webdoc "Les 11 de Saint Péran"