Planète
Cette semaine, ce n'est pas une histoire personnelle que le site veut faire partager mais une histoire collective. Celle des dizaines de milliers de citoyens et citoyennes de tous horizons qui se mobilisent pour le climat à l'approche de la Conférence de Paris début décembre. Un tour d'horizon consacré surtout au pays hôte, la France, complété par le rappel de quelques portraits réalisés...
En bordure de la forêt mythique de Brocéliande, à Gaël, en Bretagne, gisent 300 000 tonnes de déchets déversés depuis 30 ans par 65 communes des alentours. Un projet vise à doubler cette poubelle géante. Depuis huit ans, des habitants guerroient et proposent d'autres réponses à ce défi de notre temps. Jean Guillouët est en première ligne. #next_pages_container { width: 5px; hight: 5px; position:...
Fascinée par le combat d'un savant kazakh pour sauver les légendaires pommiers de son pays, Catherine Peix est remontée avec lui aux origines de la pomme. Autrement dit de l'humanité. Et celle-ci ferait bien de s'occuper aujourd'hui de ses pommiers : ils sont, aussi, son avenir...
Réunis depuis 2001 autour des enjeux sociaux et environnementaux, les photographes du collectif Argos se sont investis depuis l'origine sur la question du climat. Ils le font en racontant des histoires de vie, celles des victimes du dérèglement du climat et aussi celles de gens s'engageant dans la transition énergétique. C'est ainsi que le collectif, dans le cadre de la COP21, a réalisé...
Le 11 décembre, à Paris, une quarantaine de  policiers ont été dépêchés pour interrompre une opération « Thérapie par le rire » organisée par une trentaine de militants écologistes. Ces derniers voulaient ainsi montrer le décalage entre les discours et les actes de grands groupes comme Monsanto, Carrefour, BNP-Paribas, Vinci… Un reportage écrit et audio à découvrir sur Reporterre
En raison de l'État d'urgence, le vaste mouvement de mobilisation citoyenne sur le climat a évolué. À défaut de pouvoir remplacer la grande manifestation du dimanche 29 interdite par le gouvernement pour des raisons de sécurité, une chaîne humaine, à la fois en hommage aux victimes des attentats et pour le climat, s'est déployée entre la place de la République et la Nation, boulevard Voltaire, en...
Say Yess, le site des jeunes de l'économie sociale et solidaire, publie un reportage de Jeanne La Prairie sur l'association nantaise Re-Bon  qui, depuis 2012, ramasse le surplus des producteurs de légumes. Elle a ainsi sauvé quelque 17 tonnes de nourriture qui aurait été gâchée. Elle agit avec quinze agriculteurs. Il existe une demi-douzaine d'associations de ce genre en France....
Fondé aux Etats-Unis par des universitaires engagés sur la question du climat, le réseau de militants 350.org est présent aujourd'hui dans 188 pays et l'industrie pétrolière commence à s'en inquiéter, indique Olivier Petitjean sur Basta dans une longue interview de May Boeve, 31 ans, directrice exécutive de 350.org. 
La mobilisation citoyenne sur le climat s'amplifie de toutes part avant la grande conférence de décembre à Paris. Né à Bayonne en 2013, le mouvement Alternatiba en est l'une des principales expressions. Les organisateurs espèrent réunir quelque 50 000 personnes place de la République à Paris les 26 et 27 septembre au terme du Tour Alternatiba qui, sur quelque 5 600 km et durant près de quatre...
Une mobilisation citoyenne sur change.org (en quatre mois, 210 000 personnes ont signé une pétition partie de Courbevoie) a conduit les députés à adopter à l’unanimité le 21 mai l’obligation,  pour les supermarchés, de donner leurs invendus alimentaires à des associations caritatives. Ce n’est qu’un pas, bien sûr, dans cette lutte de longue haleine contre le gaspillage alimentaire. De...
Le samedi 2015, dans une cinquantaine de pays (plus de 30 villes françaises) les citoyens sont de nouveau invités à marcher contre Monsanto et autres multinationales friandes d'OGM et de pesticides. Une marche contre un « modèle agricole accro à la chimie et aux manipulations du vivant, imposé au détriment des peuples et des paysans qui les nourrissent » comme le résument les organisateurs,...
Objet symbole de la gabegie consommatrice, la capsule de café poursuit sa croissance spectaculaire. « Chaque jour, il se vendrait plus de cinq millions de capsules individuelles de café en France », raconte Morgane Thimel auteure d'une enquête sur le sujet que publie le webmagazine Basta. Le café en dosette, qui coûte au consommateur « quatre à sept fois plus cher que le sachet de café classique...
Depuis le mardi 19 août, l''humanité est entrée en "déficit écologique". La population mondiale a consommé la totalité des ressources naturelles que la Terre est capable de renouveler en l'espace d'une année.C'est un jour plus tôt qu'en 2013. Chaque année, depuis le 17 décembre 1987, jour où le premier "dépassement" eut lieu, la date fatidique ne cesse d'avancer. L'empreinte de l'humanité s'est...
1 2 3 4 5 » ... 6






Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y aussi des tâche nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Voici une liste (non exhaustive). Il suffit de prendre contact avec la rédaction. 

Pour le site

Rediffuser/partager le site et la  newsletter
Animer les comptes Facebook et Twitter
Assurer la veille « qualité » 
Réaliser des versions « audio »
Assurer des tâches administratives
Rechercher des financements
Traduire des textes en breton
Traduire des textes en anglais
Faire le lien entre adhérents
Animer un blog Bretagne (bilingue)
Animer un autre blog local
Animer un blog thématique
Etc.
 

Pour les livres

Signaler libraires et autres lieux de diffusion
Aider des rencontres en librairie et autres lieux
Signaler des évènements, des personnes liées au thème
Lire des manuscrits
Relire pour correction
Participer à la mise en page
Traduire en anglais, en espagnol, en breton
Rechercher des modes de financement
Etc.


Le billet de la semaine

​Penelope

On peut le révéler : l'affaire Fillon est finie. Ouvrage il y a eu. Dans la solitude de son château, Penelope tricotait ardemment au coin du feu des chandails et des chaussettes pour les pauvres que son mari opiniâtrement créait à Paris, avec son parti. L'assistante parlementaire assistait. Ça fait cher la pelote mais la laine du mouton noir du natal Pays de Galles n'est pas donnée. Penelope aurait bien aimé aussi, pour l'abbé Pierre, abriter quelques familles sans logement mais il est difficile de cohabiter avec ces gens-là. Comprenons bien que François et Penelope souffrent en ce moment tant ils se sentent en accord avec leur foi catholique qui leur répète que les pauvres sont habillés pour le paradis. Avec Penelope et Les Républicains, prions pour que François Fillon devienne président et applique son programme : développer la pauvreté et aider Penelope à faire sa pelote.

Michel Rouger

01/02/2017

Nono



Webdoc "Les 11 de Saint Péran"