01/12/2010

Vu, lu, entendu... Amériques

Le peintre cubain José Angel Vincench


« L’artiste cubain José Angel Vincench, explique François Vallée, grand collectionneur de peinture cubaine, se sert aujourd’hui du langage artistique et de l’histoire de l’art pour faire parler ceux qui ne le peuvent pas, les prisonniers politiques cubains.



Après avoir élaboré son travail autour des croyances cubaines d’origine africaine, établissant un lien entre le social, le religieux, le rituel et le mythe à partir de l’interprétation de symboles et la composition de métaphores poétiques, l’art est ainsi devenu pour lui une arme de confrontation et de dénonciation, un acte de foi dans la liberté et la démocratie. Vincench a créé et continue de créer une des œuvres les plus audacieuses, courageuses, brillantes et importantes de l’art cubain contemporain. »    Réalisation : Michel Ogier   Montage : Stéphanie Chiffaudel  http://michelogier.net/



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >



Rubriques
Rebelles du Monde
Continent par continent, la rubrique des citoyens ordinaires qui bougent là-bas, dans des conditions souvent très difficiles
Paroles de sourds, portraits de BàBDP
Chaque trimestre, Histoires Ordinaires présente le portrait d'une personne sourde. Elle explique son parcours et comment elle perçoit sa place dans la société. Une tranche de vie racontée en langue des signes (texte en voix off et sous-titré) par l'association Bête à Bon Dieu Production, partenaire d'Histoires Ordinaires. Celle-ci s'est donnée une triple mission : « Défendre l’égalité citoyenne entre sourds et entendants, le droit à l’information et à la connaissance en français et en langue des signes, lutter contre les discriminations. »





Infos pratiques
Histoires Ordinaires aime
Créez votre blog !
Histoires Ordinaires édite

Les ouvrages d'Histoires Ordinaires Éditions

Dans sa volonté d'atteindre tous les publics et de trouver des ressources pour financer des reportages de jeunes journalistes pigistes, Histoires Ordinaires publie des ouvrages depuis 2013.