Vu, lu, entendu... Maghreb

Huile d'Argan : c'était un beau projet...


09/08/2012



Huile d'Argan : c'était un beau projet...
Construite pour améliorer la situation des femmes rurales marocaines et le développement durable d'une production locale protégée en la valorisant sur les marchés européens, la filière Argan fait vivre aujourd'hui deux millions de personnes. L’Union européenne y a injecté 6 millions d’euros entre 2003 et 2010, aux côtés de la coopération allemande et de l’ONG Oxfam.

Mais le système, basé sur les coopératives de femmes, a peu à peu dérivé. Sur 150 coopératives, aujourd’hui, une trentaine seulement a réellement un fonctionnement coopératif ;  les firmes de cosmétiques se sont mises à exploiter le filon... Le gouvernement marocain tente, lui, de reprendre la main. Un article documenté de Magali Reinert à lire sur Novethic





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Novembre 2014 - 08:44 Le film « Retour en Algérie » poursuit sa route







Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​Le mal des soignants

Un mal ronge le milieu de la santé : la violence sur les jeunes en formation. Un nouveau diagnostic révèle même un aggravation chez les futurs infirmier.e.s. Ils se déclarent stressés (78%), épuisés psychologiquement (62%), usagers parfois de psychotropes (27%) et pas seulement à cause du poids des études ou de la précarité qui les oblige à bosser : ils se disent aussi victimes de discriminations (36,5%), de harcèlement (33,4%)... Le milieu n'a jamais été d'une grande douceur mais l'austérité injectée à haute dose depuis des années a mis les soignants eux-mêmes sous tension. Le mal frappe à tous les étages mais le principal c'est que les comptes de la Sécurité Sociale, eux, se portent mieux. 

Michel Rouger

21/09/2017

Nono



Webdoc "Les 11 de Saint Péran"