Hobby
Derrière le volant du routier se cache un coeur de poète, ou bien d'enfant. Choqué, étant gamin, par une image de corrida, Christophe a toujours voulu sauver un taureau promis à la puntilla. Il l'a trouvé, ils se sont adoptés.
À 67 ans – comme Johnny – Robert Lacire voudrait bien réaliser son rêve : rassembler ses 130 000 disques vinyles dans un conservatoire.
Collégien, il était sur la voie de garage du système scolaire. Aujourd'hui, à 22 ans, Vincent est un passionné du Japon et de sa langue insaisissable. Un pied de nez aux esprits maniaco-sélectifs... Je n'ai rien compris. Rien. Sur la table du bar-terrasse rennais, pendant un bon quart d'heure, Vincent a tout essayé. Maintes fois, il a tourné et retourné son papier: «Là c’est les kanjis, là c’est...
 
Le Breton Joseph Aulnette achève vendredi 24 avril un périple de 1 800 km à vélo sur le parcours emprunté par son père il y a 70 ans après sa libération d'un camp de travail. Parti de Sontra, dans le centre de l’Allemagne, le 1er avril, Joseph Aulnette a effectué les 1 800 km en vingt-quatre étapes qui ont été autant d'occasions de rencontres. Voir le blog
Cela fait deux ans que Giuseppe Belvedere vit dans sa voiture. Stationnée dans le quartier de Beaubourg, la vieille Mercedes est son seul toit. Auparavant, cet ancien chef comptable de 67 ans occupait un logement social. Mais en 2011, la mairie de Paris a estimé qu'il ne l'utilisait pas comme « un bon père de famille », et l'a expulsé. Un motif pour le moins surprenant...   Mais les...






Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y aussi des tâche nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Voici une liste (non exhaustive). Il suffit de prendre contact avec la rédaction. 

Pour le site

Rediffuser/partager le site et la  newsletter
Animer les comptes Facebook et Twitter
Assurer la veille « qualité » 
Réaliser des versions « audio »
Assurer des tâches administratives
Rechercher des financements
Traduire des textes en breton
Traduire des textes en anglais
Faire le lien entre adhérents
Animer un blog Bretagne (bilingue)
Animer un autre blog local
Animer un blog thématique
Etc.
 

Pour les livres

Signaler libraires et autres lieux de diffusion
Aider des rencontres en librairie et autres lieux
Signaler des évènements, des personnes liées au thème
Lire des manuscrits
Relire pour correction
Participer à la mise en page
Traduire en anglais, en espagnol, en breton
Rechercher des modes de financement
Etc.


Le billet de la semaine

​Cette peur si belle

Incroyable, déroutant, quasiment pas normal  : seulement 13 % des Néerlandais ont voté mardi pour le parti d'extrême-droite de Geert Wilders. Depuis des mois pourtant, sa victoire était prévue, annoncée, actée par les radios, les journaux, la télé. Que s'est-il donc passé ? Rien. Si la montée du populisme en Europe est indéniable, si Trump est président et le Brexit en marche, la presse aime bien aussi se raconter et nous raconter des histoires, caresser cette peur exquise de l'extrême-droite, lourde de menaces pour demain mais si profitable aujourd'hui. En réalité, la grande majorité des Néerlandais a sanctionné l'austérité de la droite et des socio-démocrates sans se tromper de combat, sans se polariser sur l'Islam et les immigrés comme le veut un Wilders dont la tignasse est omniprésente dans la presse. Les grands gagnants de mardi sont en fait les Verts de GroenLinks : vous connaissez le visage de Jesse Klaver, leur leader ? 

Michel Rouger

16/03/2017

Nono



Webdoc "Les 11 de Saint Péran"