31/01/2012

Vu, lu, entendu... Travail

Des garages solidaires




Des garages solidaires
Les initiatives associatives qui cherchent à allier l'objectif de développement durable et la solidarité sociale sont de plus en plus nombreuses sur les territoires. Les entreprises d'insertion sont au cœur de ce mouvement. Elles couvrent un champ très large d'activités. Apparus assez récemment les garages sociaux ou solidaires prennent une place originale. Ils sont particulièrement utiles au moment où la crise fragilise encore davantage les personnes victimes de précarité.

Les garages solidaires remplissent une triple fonction : rallonger en les reconditionnant la vie des véhicules usagés et ainsi lutter contre le gaspillage de matières premières ; rendre ou maintenir des moyens de mobilité à des personnes précarisées qui n'ont pas l'argent pour entretenir leurs véhicules et encore moins en acheter un neuf ; enfin réinsérer et procurer du travail et un revenu aux personnes en grandes difficultés sociales.

Cela offre aussi la possibilité aux automobilistes plus aisés de faire acte de solidarité en donnant leurs véhicules faiblement cotés. Les entreprises et toute organisation propriétaire d'un parc automobile peuvent également contribuer.

Les vidéos ci-dessous illustrent bien ce mouvement.

Un reportage de Télégramme.tv présente le garage solidaire de Carhaix créé en 2007 est un des pionniers.
Le reportage de Format libre (coopérative d'information) présente Solidarauto, à Trélazé, une des plus récente initiatives qui sera suivi de plusieurs autres en Maine et Loire.  


Solidarauto à Trélazé




Le garage social de Carhaix





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 20 Novembre 2013 - 17:13 Le plan social invisible du secteur associatif

Mardi 5 Novembre 2013 - 22:12 Plus de cochons, plus d'argent !




Rubriques
Rebelles du Monde
Continent par continent, la rubrique des citoyens ordinaires qui bougent là-bas, dans des conditions souvent très difficiles
Paroles de sourds, portraits de BàBDP
Chaque trimestre, Histoires Ordinaires présente le portrait d'une personne sourde. Elle explique son parcours et comment elle perçoit sa place dans la société. Une tranche de vie racontée en langue des signes (texte en voix off et sous-titré) par l'association Bête à Bon Dieu Production, partenaire d'Histoires Ordinaires. Celle-ci s'est donnée une triple mission : « Défendre l’égalité citoyenne entre sourds et entendants, le droit à l’information et à la connaissance en français et en langue des signes, lutter contre les discriminations. »





Infos pratiques
Histoires Ordinaires aime
Créez votre blog !
Histoires Ordinaires édite

Les ouvrages d'Histoires Ordinaires Éditions

Dans sa volonté d'atteindre tous les publics et de trouver des ressources pour financer des reportages de jeunes journalistes pigistes, Histoires Ordinaires publie des ouvrages depuis 2013.